Infos et consignes - COVID-19

Conférences présentées dans le cadre des Conférences printanières de l'équipe de recherche

 

Dans le cadre de sa série de Conférences printanières, l’Équipe de recherche sur le placement et l’adoption en protection de la jeunesse a diffusé ou diffusera 3 conférences thématiques. Chacune de ces conférences incluent 2 présentations d’environ 30 minutes où les plus récents résultats des travaux des membres de l’équipe sont présentés (à l’exception de la première conférences qui inclue 3 présentations).

 

Pour plus d’informations sur chacune des conférences (c.-à-d. : résumé, lien vers l’enregistrement vidéo, présentations PowerPoint), consultez les onglets ici bas.

 

La Loi C-92 : quels impacts possibles sur les décisions entourant les placements et les adoptions d’enfants autochtones au Québec?

 

Visionner la conférence :

Vous pouvez la visionner en cliquant sur le lien suivant : https://youtu.be/RCTLR7jvnVo

Présentation PowerPoint :

Suivre le lien en bleu pour consulter la présentation PowerPoint de la conférence.

 

Conférencières :

  • Christiane Guay, professeure titulaire, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais (UQO);
  • Lisa Ellington, professeur assistante, École de travail social et de criminologie, Université Laval;
  • Nadine Vollant, travailleuse sociale innue et directrice des services sociaux d’Uauitshitun le Centre de santé et de services sociaux de la communauté́ innue d’Uashat mak Mani-utenam.

 

Résumé :

Depuis l’entrée en vigueur de la Loi concernant les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis (Loi C-92) en janvier 2020, un nouveau contexte législatif en matière de protection de l’enfance s’applique désormais aux enfants autochtones au Canada et au Québec.

Dans le cadre de cette conférence, nous explorerons le contexte d’émergence de cette Loi et les normes minimales qu’elle impose, en la contrastant avec la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) en ce qui a trait aux processus décisionnels entourant les placements et les adoptions plénières. Enfin, nous aborderons quelques enjeux et défis associés à la mise en œuvre de la Loi C-92.

L’accès aux informations consignées au dossier d’adoption depuis la mise en œuvre de la Loi 113 en adoption québécoise : défis et points de vue des différents acteurs

 

Visionner la conférence :

Vous pouvez la visionner en cliquant sur le lien suivant : À venir

Présentation PowerPoint :

À venir

 

Conférenciers·ères :

  • Anne-Marie Piché, professeure agrégée, École de travail social, Université du Québec à Montréal (UQÀM);
  • Geneviève Pagé, professeure agrégée, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais (UQO); Directrice scientifique de l'Équipe de recherche sur le placement et l'adoption en protection de la jeunesse;
  • Caroline Fortin, présidente du Mouvement Retrouvailles;
  • Marilyn Butler, directrice générale de l'Hybridé;
  • Justine Boulanger, présidente du conseil d'administration de l'Hybridé;
  • Esteban Orlando Fleurant, co-directeur et codirectrice du RAIS - Ressources adoption.

 

Résumé :

Dans cette présentation, nous exposerons les points de vue d’intervenantes des Services de recherche d’antécédents et retrouvailles en adoption concernant leur travail auprès des demandeurs d’accès, suite à l’implantation de la Loi 113 (Loi modifiant le Code civil et d’autres dispositions législatives en matière d’adoption et de communication de renseignements) en 2018. Suite à notre étude réalisée en 2019 auprès des intervenantes, archivistes et gestionnaires qui travaillent à la communication de ces renseignements aux personnes adoptées et aux familles d’origine, il nous a été possible d’identifier plusieurs obstacles et enjeux. Nous discuterons plus spécifiquement de la consolidation des informations au dossier, des limites à leur communication aux demandeurs, et des implications cliniques comme éthiques du partage/non-partage de ces renseignements. Une table-ronde avec des représentantes d’associations de personnes impliquées dans une adoption fera suite afin d’ouvrir un dialogue sur les thèmes soulevés.

Formation des familles d'accueil : un défi collectif. Point de vue des acteurs au coeur de ce défi 

 

Visionner la conférence :

Vous pouvez la visionner en cliquant sur le lien suivant : À venir

Présentation PowerPoint :

À venir

 

Conférenciers·ères :

  • Marie-Andrée Poirier, professeure titulaire, École de travail social, Université de Montréal;
  • Marie-Pierre Joly, chargée de projet, Centre d'expertise de l'Institut universitaire Jeunes en difficulté du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal;
  • Véronique Noël, chargée de projet, Centre d'expertise de l'Institut universitaire Jeunes en difficulté du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal;
  • Nathalie Pilibossian, coordonnatrice ressources et dossiers transversaux, Direction adjointe programme jeunesse - services dans la communauté et ressources, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal;
  • Jean-François Rioux, coordonnateur CLC, Fédération des familles d'accueil et ressources intermédiaires du Québec (FFARIQ);
  • Mathieu Bolduc, directeur, Associations démocratiques des ressources à l’enfance du Québec (Centrale des syndicats démocratiques) - Montréal (ADREQ [CSD] - Montréal).

 

Résumé :

L’entrée en vigueur en 2009 de la Loi sur la représentation des ressources de type familial et de certaines ressources intermédiaires et sur le régime de négociation d’une entente collective les concernant (LRR) a considérablement modifié la façon de planifier et d’offrir la formation aux parents d’accueil. Depuis ce changement, aucun projet de recherche ne s’est attardé aux défis entourant la planification de la formation et la réponse aux besoins des parents d’accueil. Un projet partenarial a ainsi été réalisé avec deux associations représentatives de familles d’accueil (FFARIQ et ADREQ).

Cette conférence présente certains résultats issus d’entrevues réalisées auprès de représentants des associations de parents d’accueil (n=13) et de représentants des CISSS et CIUSSS du Québec (n=16). Une analyse des forces et des défis de l’offre de formation, ainsi que de la structure dans lequel elle prend racine, sera présentée. Enfin, des pistes d’action seront proposées concernant la réponse aux besoins de formation des parents d’accueil.