Infos et consignes - COVID-19

Centre d'études et de recherches en psychologie industrielle et comportement organisationnel (CERPICO)

Vous êtes ici

Nos partenaires

Chaire Addoceo sur le développement des ressources humaines en santé (ISM-UQO)

Sous la direction de Martin Lauzier, professeur titulaire au Département de relations industrielles à l’UQO, la Chaire Addoceo sur le développement des ressources humaines en santé ISM-UQO vise à soutenir l’Hôpital Montfort dans ses démarches pour favoriser le développement des compétences de ses membres et l’amélioration de sa performance organisationnelle dans l’ensemble. À travers son thème central, soit l'apprentissage, les travaux de la Chaire visent à favoriser la collaboration d'expertises en recherche de disciplines variées afin de participer au développement puis de mettre en application les plus récents développements scientifiques dans le champ du développement des ressources humaines. 

Groupe sur les aspects psychosociaux de la santé (GAP-Santé)

Dirigé par Louise Lemyre, professeure titulaire à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa (Canada), le Groupe sur les aspects psychosociaux de la santé (GAP-Santé) a été créé en 2002 à titre de vecteur de recherche pour illustrer la notion d'une force dynamique orientée, introduisant des considérations psychosociales au sein de divers agendas de recherche. Les objectifs de GAP-Santé visent à : 1- Développer et promouvoir des agendas de recherche psychosociaux; 2- Préconiser le rôle des sciences sociales dans les thèmes de recherche liés à la santé; 3- Développer et promouvoir la capacité de recherche des sciences sociales chez les professeurs et étudiants; 4- Offrir un milieu de développement pour les scientifiques francophones et francophiles.

 

Chaire Montfort sur l'organisation des services de santé

Dirigée par François Chiocchio, professeur agrégé à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa (Canada), la Chaire de recherche Montfort sur l'organisation des services de santé s’intéresse à la collaboration comme moyen permettant l’optimisation des services de santé. C’est dans ce cadre que les activités de la Chaire visent à mieux comprendre l’organisation des services de santé et d’ainsi générer des avantages concrets pour les différents acteurs impliqués. Plus spécifiquement, trois axes thématiques y sont étudiés, soit : 1- Mise en œuvre des changements associés à l’optimisation des services; 2- Approche de recherche collaborative; 3- Amélioration des services de santé pour les communautés minoritaires francophones.

 

Équipe Formation et Organisation du Laboratoire RIFT

Dirigée par Nathalie Delobbe, professeure ordinaire à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève (Suisse), l'Équipe Formation et Organisation du Laboratoire RIFT (Recherche Innovation Formation Travail) s’intéresse à l’apprentissage et à la formation en contexte de travail. Ses activités sont notamment orientées autour des rôles que la sécurité psychologique au travail, le soutien organisationnel perçu, certaines caractéristiques individuelles et certaines pratiques organisationnelles peuvent avoir sur l’efficacité et les retombées de la formation. Ces activités permettent notamment la formulation de recommandations concernant la préparation de dispositifs de formation et l’aménagement d’un contexte organisationnel favorable à l’apprentissage.

 

Work and Organizational Psychology Laboratory (WOPLab)

Établi à l’Université Catholique de Louvain (UCL) à Louvain-la-Neuve (Belgique), le Work and Organizational Psychology Laboratory (WOPLab) est une unité de recherche rattachée à l’Institut de recherche en sciences psychologiques (IRSP); et regroupe plusieurs chercheurs et étudiants gradués qui s’intéressent tous à la psychologie du travail et des organisations. Les membres du WOPLab réalisent des travaux de recherches en psychologie du travail et des organisations qui portent sur les thèmes suivants : vieillissement et gestion de l'âge au travail, discrimination sur le lieu de travail, genre et travail, santé et bien-être au travail, stress au travail, déshumanisation organisationnelle, soutien organisationnel perçu, reconnaissance professionnelle, diversité sociale et l'intégration des minorités, chômage en tant que stigmate, présentéisme, engagement de travail.