École multidisciplinaire de l'image

Vous êtes ici

Christophe Barbeau et Pavel Pavlov contribuent à la production de l'exposition Emmanuelle Duret. View from Above , Galerie de l'UQAM

Finissante de la maitrise en arts visuels et médiatiques, UQAM

Artiste : Emmanuelle Duret

4 novembre 2022 - 21 janvier 2023

Vernissage : 3 novembre 2022, 17 h 30

La Galerie de l’UQAM accueille Views from Above, une exposition posthume d’œuvres photographiques et sculpturales d’Emmanuelle Duret produite par Christophe Barbeau, Vincent Bonin, Sarah Chouinard-Poirier et Pavel Pavlov après la disparition de l’artiste le 3 février 2022.

L’exposition

Dans l’énoncé du projet Views from Above soumis à la Galerie de l’UQAM et retenu unanimement par le jury, Emmanuelle Duret comptait poursuivre une réflexion sur la muséographie du mémorial du camp de concentration de Dachau, en Allemagne, entamée avec un cycle constitué de Discreet Inscenatory Effects (2019) et Die KZ und die Gedenkstätte : Replica I (2021). À travers cette série d’œuvres contiguës, conçue à la suite d’un voyage en 2019, Duret a dessiné un parcours photographique en trois temps depuis le mémorial jusqu’au sous-camp d’Allach, en banlieue de Ludwigsfeld. La première et la deuxième œuvre rendaient perceptible la fragmentation qu’opère l’image sur les récits officiels des expositions du mémorial. Avec le troisième volet, Views from Above, Duret souhaitait cette fois témoigner du caractère presque invisible de l’inscription de l’histoire et de la mémoire au sein du territoire du sous-camp. 

En 2021, elle décrivait ainsi le projet : « Je propose, entre autres, de mettre à profit la forme quadrangulaire de la salle d’exposition [de la Galerie de l’UQAM], afin d’y réitérer le site du lotissement, plus spécifiquement, l’espace de la fondation vide de la baraque nº 5 [de l’ancien sous-camp d’Allach]. Je souhaite disposer dans l’espace les vues photographiques de celle-ci, des vues aériennes, de même qu’une reconstruction de la table en béton se trouvant [sur] la fondation de cette même baraque disparue […]. »

L’exposition présentée à la Galerie de l’UQAM est constituée d’éléments de cette œuvre complétés par l’artiste, ainsi que des composantes fabriquées par ses proches de façon posthume. Un opuscule, renfermant des extraits du mémoire de maîtrise de Duret, est offert aux visiteur·euse·s, en arrimant la voix réflexive de l’artiste à l’expérience de l’installation Views from Above. Cet opuscule est accompagné d’un texte où Barbeau, Bonin, Chouinard-Poirier et Pavlov décrivent, quant à eux, les décisions qui ont été prises afin de restituer les parts du projet restées à l’état d’intentions, tout en évoquant ce qui n’a pas été matérialisé. 

À propos de l’artiste

Emmanuelle Duret (1990-2022) était une photographe basée à Tiohtià:ke/Mooniyang/Montréal. Finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques (UQAM), elle détenait un baccalauréat en arts visuels et médiatiques (Université Laval), ainsi qu’une mineure en histoire de l’art (UQAM). Elle a effectué des résidences de recherche et présenté son travail lors de projets solos et d’expositions collectives, notamment à VU Photo, Avatar, Axenéo7 et à la Galerie Léonard & Bina Ellen. Sa pratique prenait ancrage dans une approche interdisciplinaire et conceptuelle, en sollicitant à la fois gestes historiographiques et artistiques. Dans ses recherches, elle s’intéressait entre autres aux notions qui ont trait à l’archive, au document photographique, à la muséographie et à la littérature psychanalytique. Ses projets récents abordaient les sujets des lieux de mémoire, du tourisme noir, de la transmission intergénérationnelle et de l’histoire écrite et orale.

 

Légende de l''image: Emmanuelle Duret, Vue de la fondation vide de la baraque nº 5, 2019

Source: https://galerie.uqam.ca/expositions/emmanuelle-duret-views-from-above/