Département de travail social

Vous êtes ici

Lutter en temps de crise globale : Repolitiser, Imaginer, Réaliser

 

Nous vivons dans une époque marquée par une crise globale (écologique, économique, sociale et politique) qui nécessite une rupture civilisationnelle avec le système capitaliste dans toutes ses dimensions. Par exemple, la résurgence d’une suprématie blanche décomplexée et du nationalisme populiste des droites est un phénomène global affectant surtout les groupes marginalisés. De plus, l’approfondissement de la crise écologique et le climat de guerre relance une culture machiste de contrôle du corps des femmes et de la nature. Ce contexte souligne l’imbrication des subordinations raciales et genrées au capitalisme; il s’agit d’un système racialisé, colonial et genré. Nous nous devons donc de penser les scénarios de dépassement du capitalisme, notamment par un socialisme intersectionnel, libérateur, démocratique et écologiste.

Afin de passer de la résistance à une transformation sociétale, il faut un véritable projet de transition hors du capitalisme, en s’appuyant sur les savoirs critiques produits tant à l’université que dans les mouvements sociaux. L’événement international La Grande Transition : Lutter en temps de crise globale invite donc les citoyens-nes de divers horizons (activistes, syndicalistes, membres d’un parti politique, étudiant-e-s ou universitaires) à réfléchir à cette question depuis trois axes : repolitiser, imaginer et réaliser. Cette rencontre vise à renforcer les liens entre universitaires et militant-e-s, mais aussi entre milieux anglophones et francophones. Il s’agit aussi de promouvoir des idées postcapitalistes en les introduisant à un public non-initié.

Pour plus d’informations, consultez l’appel de textes complet : https://lagrandetransition.net/appel-de-textes/