Infos et consignes - COVID-19

Vous êtes ici

La COVID-19 : les plus riches en font-ils assez?

En cette période de pandémie, des membres de la communauté de l’UQO contribuent à cette lutte contre la COVID-19 sous tous ses aspects. Aujourd’hui, nous vous présentons la professeure Brigitte Alepin.

La professeure en fiscalité de l’Université du Québec en Outaouais | Campus de Saint-Jérôme, Brigitte Alepin, a dénoncé dans les médias québécois la situation des milliardaires, des fondations et les géants du Web; Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft (GAFAM) qui donnent peu ou pas pour combattre la COVID-19.

« Oui, ils font une certaine contribution, mais pas du tout en lien avec leur capacité de contribuer leur juste part. Ils ne sont pas au rendez-vous pour payer équitablement leurs impôts et ils ne sont pas présents non plus pour apporter leur contribution et combattre la COVID-19 », explique Brigitte Alepin au micro de l’animateur Benoit Dutrizac à QUB.  

Elle illustre ce constat en donnant l’exemple suivant à Gérald Filion à RDI économie : « Leur contribution se compare à une personne qui a une richesse de 100 000 $ et qui offrirait seulement 20 $. En étant millionnaire, on peut donner plus. »

 

 

Toutefois, elle n'hésite pas à féliciter le patron de Twitter, Jack Dorsey, pour sa contribution d'un milliard de dollars à la lutte contre la COVID-19. La fiscaliste reste attentive à ce dossier puisque cette contribution passe par une fondation privée qui n'est pas toujours aussi charitable.

« L’épreuve de la COVID-19 va nous enseigner plusieurs choses et permettra de voir les conséquences des écarts de richesse. Nous allons plus que jamais demander des changements en matière d’environnement et de justice sociale. » La professeure Alepin enchaîne en évoquant, dans un élan de solidarité, la responsabilité sociale et corporative de ces multinationales. « Levez-vous les multinationales, montrez-nous que vous êtes là pour nous. »  Brigitte Alepin réclame une réforme fiscale pour que tous les contribuables paient leur juste part, spécifiquement les mieux nantis.

 

Brigitte Alepin

Elle figure sur le Global Tax 50 – le décompte des 50 fiscalistes les plus influents au monde. Elle se démarque par ses diverses réalisations, dont la publication du livre « Ces riches qui ne paient pas d’impôts », la coscénarisation du film  « Le prix à payer » pour lequel elle a gagné un prix Gémeaux et comme cofondatrice de la conférence internationale TaxCOOP. Membre de l’Ordre des CPA du Québec, détentrice d’une maîtrise en fiscalité de l’université de Sherbrooke et d’une maîtrise en administration publique de l’Université d’Harvard, Brigitte Alepin est fière de poursuivre sa carrière à titre de professeure à l’UQO | Campus de Saint-Jérôme.

 

Pour lire ou écouter

Reportage du Journal de Montréal le 11 avril 2020Entrevue à RDI économie le 25 mars 2020

 

 

Aidez-nous à faire connaître ces personnes qui font la différence
dans cette lutte contre la COVID-19 : dcr@uqo.ca