Département des sciences infirmières

Vous êtes ici

Francine de Montigny reçoit l’Ordre national du Québec

 

La professeure Francine de Montigny, du Département des sciences infirmières, a reçu aujourd'hui, le 22 juin 2017, l’Ordre national du Québec, la plus haute distinction décernée par l’État québécois. Elle devient ainsi la toute première membre du corps professoral de l’UQO à recevoir cet honneur.

 

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la santé psychosociale des familles, madame de Montigny est parmi les 33 personnes qui ont été honorées de l’un des trois grades de l’Ordre national du Québec. Les récipiendaires ont été décorés lors d’une cérémonie en compagnie du premier ministre du Québec, Philippe Couillard. La cérémonie s'est tenue dans la salle du Conseil législatif de l’hôtel du Parlement, à 14 h.

Francine de Montigny est aussi la troisième infirmière au Québec à recevoir l'insigne d'Officière de l’Ordre national du Québec (OQ). Cinq autres infirmières québécoises ont également déjà reçu le tire de Chevalière. Les insignes des trois grades s’inspirent de la croix et des fleurs de lys du drapeau du Québec.

« C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai accueilli l’annonce de l’octroi du titre d’Officière de l’Ordre National du Québec, affirme la professeure de Montigny. À titre de citoyenne de Gatineau, d’infirmière et de chercheure québécoise, cet honneur me touche profondément, car il vient reconnaître l’importance des travaux que je réalise, avec mon équipe, pour le bien être des pères et leur famille, ici et ailleurs. J’espère que cet hommage inspirera les jeunes femmes, notamment les infirmières, à croire que l’on peut faire une différence. Quand chacun s’engage et cherche à aider, à sa manière, ensemble, nous contribuons à améliorer la société dans laquelle nous vivons. »

Spécialiste de la santé des familles, Francine de Montigny est la première infirmière ayant obtenu une Chaire de recherche du Canada sur la santé psychosociale des familles en 2010. Elle est une pionnière sur le plan de la recherche, de l’enseignement et de la pratique en santé familiale en période périnatale. Sa notoriété fait d’elle une excellente ambassadrice des meilleures pratiques infirmières auprès des familles. D’ailleurs, son engagement envers celles-ci et la place que madame de Montigny leur a accordé dans le milieu des soins infirmiers ont grandement marqué la formation professionnelle de nombreuses infirmières et infirmiers.

 

Photo : Assemblée nationale


Chaque année depuis 1985, l’Ordre national du Québec rend hommage aux personnes d’exception qui ont marqué l’évolution et le rayonnement du Québec. Les récipiendaires reçoivent les titres de chevalier ou de chevalière, d’officier ou d’officière, ou de grand officier ou de grande officière de l’Ordre national du Québec. L’Ordre compte 986 membres, soit 917 personnalités québécoises et 69 personnalités étrangères.

Le gouvernement du Québec lance, chaque automne, un appel public de candidatures via le Web et dans les médias. Le Conseil de l’Ordre national du Québec évalue les candidatures et recommande au premier ministre les nominations de l’année, qui sont officialisées par décret gouvernemental, en vue de la remise des insignes, en juin.

Dans la région de l’Outaouais, deux autres personnes ont reçu l’insigne de l’Ordre national du Québec, soit Gérald-A Beaudoin, en 2008, et Benoît Pelletier, en 2014.

L’UQO félicite la professeure Francine de Montigny.

 

Communiqué de presse de l'Ordre national du Québec