Infos et consignes - COVID-19

Module des lettres

Témoignages

   

Assoiffée de connaissances, affublée d’une plume constamment à la recherche de défis, je me suis inscrite au programme de baccalauréat en traduction et rédaction de l’UQO. Je n’hésite pas à affirmer qu’il s’agit de la meilleure décision de ma vie. Pâle figure au sein de programmes colorés, le baccalauréat cache un incroyable savoir-faire et un corps professoral au curriculum impressionnant. Plutôt que de mettre l’accent sur l’aspect théorique, il vous force à retrousser les manches et à plonger les mains dans les plis mêmes du tissu de la linguistique. Alors que certaines universités ont de la difficulté à suivre l’explosion technologique, l’UQO offre des cours innovateurs dans les domaines prédominants d’aujourd’hui. C’est donc avec la conscience tranquille que je me suis embarquée dans cette aventure qu’est l’édification d’une carrière dans le domaine de la linguistique.

Catherine Roberge
Baccalauréat en traduction et en rédaction, hiver 2017

 


 

Durant mes études à l’UQO, j’ai reçu une formation adaptée aux exigences du marché du travail. En effet, le baccalauréat en traduction et en rédaction assure un bon équilibre entre la théorie et la pratique. Je me considère très chanceuse d’avoir côtoyé des professeurs chevronnés et à l’écoute des étudiants. Leurs nombreux conseils m’ont donné la chance de m’améliorer tout au long de mon parcours universitaire. Grâce à mon baccalauréat, j’exerce une foule de métiers intéressants : traducteur, réviseur, rédacteur technique, terminologue, etc. Je suis fière de dire que je suis une langagière diplômée de l’UQO!

Fannie Legault Poisson
Baccalauréat en traduction et en rédaction

 


 

Dans une société où les communications circulent à un rythme effréné, le besoin de langagiers est criant. La force des programmes en études langagières de l’UQO réside dans le fait que les étudiants sont formés pour s’adapter aux réalités du marché de l’emploi; la rédaction, la traduction, la révision, les technologies langagières et la rédaction pour le web sont des outils précieux à maîtriser. Les études en langues n’ont jamais été aussi modernes et diversifiées. Il s’agit de consulter les offres d’emplois pour voir que les employeurs cherchent des professionnels polyvalents. Mon passage à l’UQO m’a bien positionnée par rapport à la demande et je me suis toujours sentie prête à relever les défis stimulants qui m’attendaient.

Christine étudie toujours à l'UQO, à la maîtrise en études langagières. Son sujet de recherche : la traduction adaptée pour le Web. Elle est également chargée de cours au Département d'études langagières et enseigne le cours ECR1203 Rédaction Web.

Christine Fournier​
Baccalauréat en traduction et en rédaction

 


 

Trente-deux ans, mariée, mère de quatre enfants, je décide d’entreprendre des études à temps plein à l'Université. En mettant le pied au module des lettres à l'automne 2012, j'étais loin de me douter que je serais là où je suis maintenant. Les études langagières, ce n'est pas un programme facile, mais il réserve de bien belles surprises!

Mon expérience à l'UQO va au-delà de la pédagogie. J'ai beaucoup appris, sur moi-même et sur la rédaction, un domaine qui me passionne. Je me suis même découvert un nouvel amour pour les communications. C'est d'ailleurs cette nouvelle passion, ajoutée à mes compétences rédactionnelles, qui m'a permis de devenir l'attachée de la jeune déléguée de la diaspora au sein du gouvernement jeunesse d'Haïti, puis directrice des communications pour la mission exploratoire économique Entrepren'Elle Canada-Haïti. Une mission qui vise à encourager la participation active et l’excellence des femmes dans l'avancement économique de la société.

Quatre jours après la collation des grades, je m'envolais pour Haïti pour aller présenter Nouveau dépArt, un projet d'art-thérapie pour une clientèle psychiatrique. Qui aurait cru qu'une idée de travail de session deviendrait un projet à mobilité internationale? L'Université aura toujours une place spéciale dans mon coeur. Grâce à tout ce que j'ai appris et mis dans mes bagages (littéralement!), j'aborde chaque nouvelle étape de ma vie avec confiance et dynamisme. L'UQO a tout simplement changé ma vie!

Sylberte Desrosiers
Baccalauréat avec majeure en rédaction professionnelle et mineure en communication publique