PhD Sylvain Delagrange

Courriel : sylvain.delagrange [at] uqo.ca
Téléphone: 819 595-3900, poste: 2902
Ripon - ISFORT
Ripon
Québec
Canada
Local: R-101

Mes travaux portent majoritairement sur la compréhension du lien qui existe entre les traits fonctionnels des plantes et leurs capacités d’adaptation et d’acclimatation. Au cours de la réalisation de mes différents projets, j’ai pu développer des expertises liées à (i) l’écophysiologie et la phénologie des plantes, (ii) la mesure, la reconstruction 3D et l’analyse de l’architecture des arbres, (iii) l'impact des traitements sylvicoles sur la biodiversité végétale, et (iv) les services écosystémiques rendus par les végétaux dans un contexte urbain. Aujourd'hui, j'explore à nouveau les relations plante-animal en lien avec la biodiversité et le souci de conservation des milieux naturels.

Écologie fonctionnelle : Dans ce thème de recherche je m’intéresse à la compréhension de l’établissement et au développement de la régénération d’essence forestière en milieu naturel ou urbain. En effet, en explorant les combinaisons de traits physiologiques, morphologiques et architecturaux qu’expriment les arbres durant leur développement, il devient possible de mieux comprendre les mécanismes de compétition entre espèce, leur capacité d’acclimatation a différents environnements ainsi que leur capacité à répondre à des perturbations ou aux changements globaux de l’environnement.

Télédétection et modélisation : Dans ce thème de recherche, j’explore les méthodes de mesure et de modélisation permettant une étude novatrice du développement et du fonctionnement de l’arbre en tant qu’organisme modulaire complexe et organisé dans un environnement 3D. Notamment, j’ai développé une expertise dans l’utilisation de la technologie LiDAR terrestre pour la reconstruction de l’architecture des arbres, notamment avec la plateforme PypeTree.

Sylviculture intensive: Dans cet axe, mes travaux visent à mieux quantifier les rendements de plantations monoculturales ou mixtes et de leur potentiel d’utilisation en Outaouais et au Québec. Le recours à des plantations sous un régime de sylviculture intensive s’avère effectivement une option intéressante pour augmenter les rendements et protéger les forêts matures. Cependant, ces plantations peuvent offrir bien plus de services écologique que de la fibre de bois et être utilisées à de multiples objectifs comme la restauration, la protection des bandes riveraines, un couvert de protection pour les essences nobles ou encore des haies brise vent.

Autres liens :

Capital Nature, une plateforme de recherche supportée par la communauté pour acquérir de la connaissance sur les services écologiques rendus par la forêt feuillue et promouvoir les infrastructures vertes en milieu urbain

La Chaire de recherche CRSNG/UQAM sur le contrôle de la  croissance des arbres.

Le Centre d’Étude de la Forêt, un regroupement unique de chercheur du Québec oeuvrant dans les domaines de la biologie, de l’écologie et de l’aménagement forestier.

  • 2004-2005 : Stage postdoctoral en écologie et écophysiologie forestière – Université du Québec à Montréal
  • 2000-2004 : Doctorat en écologie et l’écophysiologie forestière- Université du Québec à Montréal (en cotutelle avec l’Université de Nancy)
  • 1999 : Diplôme d’Étude Approfondies (DEA) en biologie forestière – Université de Nancy (France)
  • 1996-1998 : Licence et Maîtrise en physiologie animale et végétale – Université d’Orléans (France)
  • 1994-1996 : Diplômé Universitaire de Technologie en Industries Alimentaires et Biotechnologies – Institut Universitaire de Technologie de Caen (France)

J'enseigne les cours suivants:

Éphysiologie Animale et Végétale (Bacc en Écologie et Environnement)

Écologie Urbaine (Bacc en Écologie et Environnement)

Projet Intégrateur I (Bacc en Écologie et Environnement)

Projet Intégrateur II (Bacc en Écologie et Environnement)

Séminaires de recherche (Maitrise en Gestion Durable des Écosystèmes Forestiers)

Lectures Dirigées (Maitrise et Doctorat)

 

 

Capital Nature, une plateforme de recherche supportée par la communauté pour acquérir de la connaissance sur les services écologiques rendus par la forêt feuillue et promouvoir les infrastructures vertes en milieu urbain

Chaire de recherche CRSNG/UQAM sur le contrôle de la  croissance des arbres.

Centre d’Étude de la Forêtun regroupement unique de chercheur du Québec oeuvrant dans les domaines de la biologie, de l’écologie et de l’aménagement forestier.

Réseau Reboisement Lignicuture Québec; un réseau de transfert de connaissances. Il contribue à l’essor de la plantation d’arbres tant en milieu forestier, dans une perspective d’augmentation de la productivité forestière, que pour le développement et le maintien des infrastructures vertes et la restauration écologique de sites perturbés ou anthropisés