Jean-François Lacombe M Sc A

jean-francois lacombe
Courriel : jean-francois.lacombe [at] uqo.ca
Téléphone: 819 595-3900, poste: 1807
Gatineau - Pavillon Lucien-Brault
101, rue Saint-Jean-Bosco
C.P. 1250, succursale Hull
Gatineau
Québec
Canada
J8X 3X7
Local: B-2094

Jean-François Lacombe s’intéresse aux pratiques humanistes du design, à la pensée complexe ainsi qu’au concept de territorialité. Plus précisément, de quelles façons un territoire façonne-t-il une culture et en retour, comment ce même espace se transforme-t-il sous notre influence1. En praticien réflexif, son intérêt porte autant sur la recherche en design que sur la création de projets concrets (objets, message, lieux, interactions) qui révèlent des facettes dissidentes de cette interrelation entre milieux et humains.

Avant de se joindre à l’École multidisciplinaire de l’UQO en 2005 -où il a notamment été directeur des programmes-, il a enseigné à l’École de design de l’UQAM et à l’école de design de l’Université Laval. Jean-François a également dirigé le studio multidisciplinaire S272 à Montréal, fondé les soirées de réseautage pour créatifs Pecha Kucha Ottawa et a été sculpteur dans une autre vie.

Il est diplômé de l’Université de Montréal où il a étudié le concept de paysage (maîtrise en sciences appliquées en aménagement 2004) et est présentement inscrit au doctorat en études et pratiques des arts à l’UQAM où il explore les stratégies qui permettent d’ajouter une dimension critique dans la pratique du design. Il travaille actuellement à cartographier les ruines et terrains vagues présents au sein de la trame urbaine. Ce processus de création le pousse à habiter, pour de courtes périodes de temps, ces espaces interstices. Son objectif est de traduire les enjeux culturels et identitaires de ces lieux délaissés par notre société de consommation. En d’autres mots, de souligner l’importance des valeurs entropiques véhiculées par ces lieux désinvestit en tant que trait identitaire essentiel à l'évolution de la collectivité. 

Son plus récent projet est la direction de création du Bureau de design interdisciplinaire (Bdi). Ce laboratoire de recherche création, composé de Karyne Foucault, Emmanuelle Garand et Frédéric Sasseville-Painchaud a eu la complexe tâche d'effectuer la réflexion et la conception pour le projet de revitalisation de l'agora, de l'expérience utilisateur et de la signalétique du pavillon Lucien-Brault.

 


1- Cette idée d’interrelation profonde et d'intertransformation entre les milieux et les individus se nomme la mésologie, concept développé par le géographe et philosophe Augustin Berque : Berque, A. (2010). Écoumène : introduction à l’étude des milieux humains. Paris, Belin.
2- Studio 27 inc. Sculpture + Design + Environnement

  • Interdisciplinarité et transversalité
  • Pensée design multidimensionnelle & systémique
  • Friches urbaines, espaces interstices et terrain vague
  • Signalétique et territorialité

Doctorant en Études et Pratique des Arts : 
Titre de la thèse : L'expérience interstitielle comme interface d'une pratique critique du design
Faculté des arts, Université du Québec à Montréal 

Maître ès Science appliquées en Aménagement (option paysage)
Titre du mémoire : Constituants de l'esprit du lieu : paysage physique / paysage imaginaire
Faculté de l’aménagement, Université de Montréal

Diplôme d’études Supérieures Spécialisées en Design d’Événements
École de design, Université du Québec à Montréal 

Baccalauréat en Design Graphique
École de design, Université du Québec à Montréal 

Technique de Design Industriel 
Cegep du Vieux-Montréal

  • DEG1003 - Fondements pratiques 
  • ARP1593 - Design et normes institutionnelles
  • DEG1163 - Signalisation et cartographie 
  • DEG1063 - Approches graphiques tridimensionnelles
  • DEG1183 - Design d’événements et installations temporaires
  • ARP1653 - Maquettes de présentation et portfolio
  • ARP1806 - Graphisme synthèse 2 : recherche et innovation

Certified Registered Graphic Designer (RGD)