Médias

Vous êtes ici

L’UQO honore la cohorte 2022 au Campus de Saint-Jérôme

 

L’Université du Québec en Outaouais (UQO) est fière d’honorer près de 800 diplômées et diplômés de la cohorte 2022 de son campus de Saint-Jérôme. L’UQO décerne également un doctorat honorifique à Paul-André Boucher, citoyen de Saint-Jérôme et homme de conviction qui a lutté pour la justice sociale et marqué le mouvement coopératif du Québec.

 

Avec cette cohorte 2022, l’UQO compte maintenant plus de 57 000 personnes diplômées.

Pour la rectrice Murielle Laberge, il s’agit d’un moment privilégié de la vie universitaire : « La collation des grades représente une étape importante dans la vie de nos étudiantes et étudiants. C’est un grand moment de leur cheminement universitaire, et c’est donc très émouvant de constater et de partager leur fierté. Pour les ressources enseignantes et l’ensemble des membres de notre communauté universitaire, les cérémonies de cette semaine représentent aussi la fierté d’avoir contribué à former les penseurs et les décideurs de demain en leur permettant d’acquérir les connaissances et les compétences requises pour les préparer à relever les défis d’un monde en transformation rapide. »

Quatre cérémonies se déroulent, les 12 et 13 octobre, au Campus de Saint-Jérôme. L’UQO décerne ces diplômes dans huit domaines d’études : administration, relations industrielles et ressources humaines, sciences infirmières, psychoéducation, travail social, sciences de l’éducation et sciences comptables.   

Voyez les galeries de photos sur Collation des grades - UQO Facebook

Doctorat honoris causa à Paul-André Boucher

L’UQO décerne cette année des doctorats honorifiques afin de reconnaitre publiquement le mérite exceptionnel, les succès et l’excellence de l’œuvre sociale, culturelle, scientifique, artistique ou humanitaire de certaines personnes.

À Saint-Jérôme, l’UQO est fière de décerner un doctorat honoris causa à Paul-André Boucher, homme de conviction et acteur social du milieu des coopératives de travail. Né à Montréal dans un milieu ouvrier, monsieur Boucher a grandi à Saint-Jérôme. À 17 ans, avec une neuvième année et une formation en mécanique à l’École des métiers des Arts et Métiers de Saint-Jérôme, il décroche un emploi chez Pepsi.

En 1964, il devient manœuvre à la Regent Knitting Mills où il fait ses premiers pas dans le milieu ouvrier syndical. Il devient un militant syndical et luttera toute sa vie pour la justice sociale. Il a toujours eu à cœur le développement de rapports sociaux plus égalitaires et a contribué à la consolidation et l’élargissement du modèle coopératif. En 2002, il prend sa retraite, mais il demeure engagé dans sa communauté de Saint-Jérôme, notamment dans un projet d’accueil des immigrants et son projet de Mémoire collective sur la ville de Saint-Jérôme. (Voir l'autre texte sur le site web sur Paul-André Boucher pour plus de détails)

 

Une cohorte record de 31 infirmières praticiennes spécialisées

Du côté des sciences infirmières, 2022 marque un sommet pour le nombre de personnes diplômées chez les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) à l’UQO avec une cohorte de 31 personnes, soit 10 de plus que l’an dernier. Ces IPS se spécialisent en soins de première ligne, en santé mentale, en soins pédiatriques et en néonatalogie. Le Campus de Saint-Jérôme compte au total 400 personnes diplômées dans le domaine des sciences infirmières cette année. L’UQO est fière de contribuer à la formation de ces futurs professionnelles et professionnels du réseau de la santé.

Mentions d’excellence de la doyenne des études

La collation des grades est aussi l’occasion de souligner l’excellence académique des étudiantes et étudiants. Au total, 14 personnes diplômées du Campus de Saint-Jérôme ont obtenu une mention d’excellence du doyen des études lors des cérémonies de 2021. Cette mention est décernée à des personnes qui se sont particulièrement distinguées au niveau de la qualité des résultats obtenus dans leur programme respectif. (Voir l’annexe : liste des mentions de la doyenne des études)

Les mentions d’excellence de la doyenne des études sont décernées à des étudiants et des étudiantes qui se sont particulièrement distingués au niveau de la qualité des résultats obtenus dans leur programme respectif.

Voici la liste des 14 récipiendaires 2022-2022 pour l’UQO ǀ Campus de Saint-Jérôme :

Mylène Blondin                    Maîtrise en sciences infirmières IPS Néonatalogie

 

Marie-Michelle Boily           DEC BAC en sciences infirmières

 

Vanessa Desjardins              Maîtrise en sciences infirmières IPS en santé mentale

 

Kathleen Després                 Baccalauréat en enseignement en adaptation préscolaire et primaire

 

David Farly                           Maîtrise en gestion des affaires, concentration entrepreneuriat

 

Michael Gagnon                   Certificat en soins infirmiers

 

Jany Gariépy                        Maîtrise en psychoéducation

 

Justine Guillot                      Maîtrise en travail social, Mémoire

 

Émy Labelle                          Baccalauréat en enseignement

 

Virginie Lamy                      Maîtrise en sciences infirmières IPS en soins pédiatriques

 

Natacha Lorrain-Taillefer   Certificat en Travail social

 

Nesrine Ouramdane             Maîtrise en sciences infirmières IPS Première ligne

 

Sarah Tourigny                    Maîtrise en psychoéducation

 

Clémence Tref                      Baccalauréat en psychoéducation

Toutes nos félicitations aux nouvelles personnes diplômées ainsi qu’aux personnes lauréates des différents prix et distinctions remis lors des cérémonies.

L’UQO, c’est près de 7 000 étudiantes et étudiants répartis sur trois sites, Saint-Jérôme, Ripon et Gatineau. L’UQO offre plus de 175 options d’études tant au premier cycle, qu’aux cycles supérieurs.

L’UQO désire remercier la Ville de Saint-Jérôme pour sa précieuse collaboration à la réalisation de cet évènement.

 

Le 13 octobre 2022