Groupe de recherche et de réflexion CIÉCO

Vous êtes ici

Stage postdoctoral à l’UQO pour Marie-Charlotte Franco

Marie-Charlotte Franco obtient le Prix Brian Long pour la meilleure thèse en études canadiennes décerné par le Conseil international d’études canadiennes.

 

Sa thèse est intitulée “La décolonisation et l’autochtonisation au Musée McCord (1992-2019) : les rapports de collaboration avec les Premiers Peuples et de l’inclusion de l’art contemporain des Premières Nations dans les expositions,".
 

Marie-Charlotte Franco


 

Dans le prolongement de sa thèse, elle débutera en mai prochain un stage postdoctoral sous la supervision de la professeure Mélanie Boucher, de l'École multidisciplinaire de l'image (ÉMI-UQO) (Bourse du Fonds de recherche du Québec – Société et culture). Intégrée au Partenariat « Les nouveaux usages des collections en musées d’art » du groupe de recherche CIÉCO, et plus spécifiquement au sein de l’axe 3 « La collection élargie », sa recherche portera sur les pratiques muséales existantes et sur leur potentiel numérique en analysant un corpus de productions autochtones conservées dans deux musées partenaires de CIÉCO. La chercheure réfléchira ainsi à l’apport des réalités virtuelles, immersives et augmentées pour améliorer la compréhension de ces acquisitions, ce qui l’amènera à travailler en collaboration avec le Laboratoire de cyberpsychologie de l’UQO. Marie-Charlotte Franco assurera le commissariat d’une exposition de ses résultats préliminaires de recherche et des explorations numériques à la Galerie UQO de novembre 2023 à janvier 2024.

L’Université du Québec en Outaouais est l’une des principales universités partenaires du Partenariat sur les « Nouveaux usages des collections en musées d’art ». Porté par l’Université de Montréal, sous la responsabilité de la chercheure principale Johanne Lamoureux, le Partenariat mobilise une vingtaine de chercheur.euse.s canadien.ne.s et de l’étranger ainsi que six musées canadiens.