Infos et consignes - COVID-19

Médias

Vous êtes ici

Zone d’innovation : l’UQO, Cilex et la Ville de Gatineau en mission exploratoire en Estrie

 

Une délégation, composée de représentantes et de représentants de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), de Cilex, spécialisée dans les startups, de la Ville de Gatineau et de l’agence d’investissement et développement ID Gatineau, était de passage dans la région de l’Estrie, le mardi 26 avril 2022, afin d’en apprendre davantage sur les deux premières zones d’innovation mises sur pied par Québec à Sherbrooke et à Bromont.
 

Lors de cette mission organisée par Cilex en collaboration avec Grenier Stratégies, la délégation a visité la Zone d’innovation Sherbrooke quantique et la Zone d’innovation en technologies numériques Technum Québec de Bromont.

Créées en février dernier, les deux zones d’innovation de l’Estrie sont composées d’acteurs privés et publics qui travaillent à accroître la synergie entre la recherche, l’innovation, l’industrie et la formation. L’objectif est d’accélérer la commercialisation de produits et services et de créer des entreprises à forte valeur ajoutée.

 

La délégation qui a visité les zones d'innovation en Estrie, de gauche à droite: Josée Fortin, directrice par intérim de Sherbrooke Quantique, le directeur général de Cilex, Martin A. Roy, la rectrice de l'UQO, Murielle Laberge, Renald Piché, conseiller stratégique en attraction des investissements, ID Gatineau, Isabelle Veilleux, directrice du Secrétariat au développement économique à la Ville de Gatineau, Alain Godmaire, vice-recteur à l’administration et aux ressources à l'UQO, Sébastien Houle, DG de Productique Québec, et Adel El Zaïm, vice-recteur à la recherche, à la création, aux partenariats et à l’internationalisation à l'UQO. (Photo Jean-Michel Lavoie: Grenier Stratégies)


La rectrice de l’UQO, Murielle Laberge, le vice-recteur à la recherche, à la création, aux partenariats et à l’internationalisation, Adel El Zaïm, et Alain Godmaire, vice-recteur administration ressource. Martin A. Roy, directeur général de Cilex, Isabelle Veilleux, directrice du Secrétariat au développement économique à la Ville de Gatineau, et Renald Piché, conseiller stratégique en attraction des investissements, ID Gatineau, ont également fait partie de la délégation.

Madame Laberge souligne que l’UQO, qui fait partie des joueurs-clés de la future zone d’innovation de Gatineau connue sous le nom de Connexité,  travaille de concert avec ses partenaires et les organisations gouvernementales afin de finaliser le dossier qui répondra aux exigences nécessaires pour établir la Zone d’innovation en Outaouais.

« Le projet de la Zone d’innovation en cybersécurité présenté au ministère de l’Économie et de l’Innovation comporte plusieurs éléments qui répondent déjà aux exigences du programme gouvernemental. Depuis, l’UQO a créé un baccalauréat en innovation numérique avec le cumul plusieurs programmes de certificats en gouvernance et cybersécurité ainsi qu’en réseaux informatiques qui permettront aux personnes diplômées de gérer les enjeux organisationnels et humains en matière de cybersécurité. »

Il faut rappeler que l’UQO est active dans le domaine de la cybersécurité depuis plus de 30 ans avec son Laboratoire de recherche en sécurité informatique. L’Université est également partenaire du Consortium national pour la cybersécurité, qui a reçu, en février dernier, un appui de 80 millions $ du gouvernement fédéral.

En plus de la délégation de l’Outaouais, les zones d’innovation de l’Estrie ont également reçu la visite des responsables du développement économique et de l’innovation des régions de Trois-Rivières, Val-d’Or, Baie-Comeau et Sept-Îles.

C’est en 2018, que le gouvernement Legault a annoncé la création de zones d’innovation dont l’objectif est de faire naître une nouvelle collaboration entre les acteurs de différents milieux et de favoriser leur concertation afin de réunir des conditions propices à l’innovation et à au rayonnement international du Québec.

 

Le 26 avril 2022