Infos et consignes - COVID-19

Département d'informatique et d'ingénierie

Vous êtes ici

Panneaux solaires et énergie éolienne dans le Grand Nord : le professeur Taheri obtient une subvention du FCI

 

Le professeur Shamsodin Taheri, du Département d’informatique et d’ingénierie, obtient un appui financier de 358 576 $ du fédéral et du gouvernement du Québec pour un projet de recherche sur l’énergie renouvelable dans les communautés isolées du Canada. Il obtient un appui de 143 430 dollars du Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) ainsi qu’un soutien de $143 430 dollars du gouvernement du Québec.  Le reste de la subvention provient de contributions en natures des différents fournisseurs.

 

Ce projet de recherche vise des solutions à multiples facettes pour la fiabilité et le renforcement de l’intégration de l’énergie solaire et éolienne aux micro-réseaux électriques isolés par l'intermédiaire d'une technique de contrôle. Les buts sont :

  1.  d'améliorer les performances des sources d'énergies renouvelables dans des conditions froides;
  2. de renforcer la fiabilité, la résilience et la sécurité du micro-réseau électrique isolé à un coût réduit;
  3. de développer un moyen pratique pour identifier non seulement le risque le plus important, mais aussi un outil d’atténuation approprié.

Ce projet de recherche conduira à un nouveau savoir et une expertise avancée dans le domaine des énergies renouvelables dans des conditions climatiques froides. Cette connaissance profitera à l’industrie de l’électricité à travers le développement de meilleures mesures de détection et de prévention de panne de courant, résultant de la croissance sûre et sécuritaire de la production d’énergie. De plus, il offrira des bénéfices environnementaux à travers la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la pollution sonore. Par exemple, en 2016, Québec a présenté sa politique énergétique à l’horizon 2030: « L’Énergie des Québécois — Source de croissance ». Cette nouvelle politique a pour but de promouvoir une efficacité énergétique, d’accroître l’utilisation des ressources renouvelables et de diminuer la consommation des combustibles fossiles d’ici 2030, en réduisant les gaz à effet de serre à une hauteur de 16 millions de tonnes de CO2.

Shamsodin Taheri est très heureux, car ce financement est destiné spécifiquement aux infrastructures.  « Ça nous permettra de créer un nouveau laboratoire de recherche en efficacité énergétique des réseaux électriques à l’UQO. »

La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI)

La FCI est un organisme autonome créé par le gouvernement du Canada pour financer l'infrastructure de recherche. Le mandat de la FCI est de renforcer la capacité des universités, des collèges et des hôpitaux de recherche, de même que des établissements de recherche à but non lucratif du Canada de mener des projets de recherche et de développement technologique de calibre mondial qui produisent des retombées pour les Canadiens.

Le 12 août 2021