Infos et consignes - COVID-19

Changement du niveau d’alerte en Outaouais – Mise à jour des activités à l’UQO

 

Le gouvernement du Québec a annoncé aujourd’hui que la région de l’Outaouais est passée du palier jaune (préalerte) au palier orange (alerte). La région des Laurentides demeure classée au palier vert (vigilance) avec exceptions pour certains territoires.

 

Par conséquent, le gouvernement a resserré certaines mesures sanitaires pour l’Outaouais, dont le nombre maximum de personnes pour les rassemblements privés et les activités organisées en public, sans toutefois recourir à la fermeture d’établissements.

Ainsi, comme l’enseignement supérieur est un service jugé essentiel et que l’UQO offre déjà un nombre très limité d’activités d’enseignement en présentiel dans ses pavillons et campus, tous les cours et les activités d’enseignement vont se poursuivre selon l’horaire prévu, y compris les activités en présentiel, en respectant rigoureusement les règles de sécurité ainsi que les consignes sanitaires et de distanciation physique dans les locaux.

De même, les bibliothèques vont demeurer ouvertes et les salles de classe et locaux convertis en salles de travail resteront aussi accessibles, toujours en respectant les mesures de distanciation physique.

En revanche, les rassemblements et activités para-universitaires continueront d’être interdits sur tous les campus, et les réunions de travail devront continuer de se tenir en non-présentiel.

Du côté de la recherche, le Vice-rectorat au développement du campus de Saint-Jérôme entrera en contact avec les équipes menant des activités de recherche afin de s’assurer de limiter les activités en présentiel dans la mesure du possible. Les équipes qui poursuivront des activités en présentiel seront tenues de respecter rigoureusement les consignes sanitaires spécifiques aux activités de recherche.

Enfin, la directive de télétravail en vigueur depuis le 1er septembre continuera de s’appliquer pour les membres du personnel non enseignant : travail en présentiel à l’UQO un minimum de deux jours par semaine, pouvant aller jusqu’à cinq jours, selon les besoins des services et des unités administratives.

Grâce à la collaboration exceptionnelle et aux efforts des membres de notre communauté universitaire ainsi qu’aux nombreuses mesures de sécurité mises en place dans tous nos pavillons et campus, nous avons été en mesure d’entreprendre le trimestre d’automne en formule hybride avec succès.

Bien sûr, nous continuerons d’être très vigilants sur l’application et le respect des mesures d’hygiène et des consignes sociosanitaires qui sont indispensables pour assurer un environnement d’études, de travail et de recherche sécuritaire pour toutes et tous.

Nous suivons de près l’évolution de l’état d’alerte, notamment en Outaouais et dans les Laurentides, mais aussi dans les régions en périphérie qui pourraient affecter nos activités. Nous vous tiendrons informés de tout changement, le cas échéant.

 

La direction