Module des sciences de l'éducation

Foire aux questions

- Rôles du module et du département
- Inscriptions
- Exigences du français pour l'admission
- Reconnaissance des acquis
- Cours
- Horaire
- Stages
- TECFÉE
- Abandon de cours
- Cheminements particuliers
- Autres
- J'ai une question, un besoin d'information, un problème... À qui puis-je m'adresser?
 

 

Rôles du module des sciences de l'éducation et du département des sciences de l'éducation

1) Rôle du module des sciences de l'éducation

Selon le Régime d'études de premier cycle, le « module est un organisme institué aux fins de favoriser la poursuite, par les étudiants, des objectifs des programmes d’études de premier cycle : il correspond aux programmes d’études dont il a la responsabilité et au groupe d’étudiants qui poursuivent le cheminement prévu par ces programmes. Il assure, avec les départements concernés, la coordination auprès des personnels enseignants qui conseillent ou enseignent à ses étudiants de même qu’à des personnes de l’extérieur qui relient le module au milieu professionnel ou social impliqué. » (cf. article 1.4).

Son rôle consiste à favoriser la poursuite, par les étudiants, des objectifs du programme d’études de 1er cycle; être au service de la qualité de la formation des étudiants; avoir une responsabilité sociale de veiller à ce que les futurs enseignants aient développé les compétences professionnelles nécessaires dans l’exercice de leurs fonctions en développant les 12 compétences de la profession enseignante au cours des quatre années du baccalauréat.

2) Rôle du département des sciences de l'éducation

Selon le Régime des études de premier cycle,  « un département est une entité académique et administrative regroupant des professeurs, identifiée à une discipline, des disciplines regroupées ou à un champ d’études. ».

Entre autres, son rôle consiste à gérer l’attribution des activités d’enseignement à des professeurs et personnes chargées de cours; gérer les politiques et autres règlements départementaux en lien avec l’enseignement et l’apprentissage; avoir une responsabilité sociale de veiller à ce que les professeurs et personnes chargées de cours offrent une prestation d’enseignement satisfaisante au regard des contenu et objectifs de cours.

Inscriptions

1) Dans la majorité des situations, l'étudiant peut s'inscrire par lui-même à l'aide de Symbiose.

 2) Dans certains programmes (ex.: BEPEP), certains cours comportent des profils déterminés. Il est obligatoire de respecter le profil spécifique pour tous les cours auxquels l'étudiant doit s'inscrire à un trimestre donné. L'étudiant qui ne s'inscrit pas dans les bons numéros de groupe associés à son profil, recevra un avis pour qu'il rectifie le choix de ses groupes.   

3) L'étudiant doit avoir réussi ses cours de didactique avant de s'inscrire à son stage II.

4) Exceptionnellement, un étudiant peut être autorisé à s'inscrire à trois (3) cours au trimestre d'été si, et seulement s'il n'a aucune mention d'échec à son dossier (sauf les cours échoués, repris et réussis), qu'il a maintenu une moyenne générale de 3,0 et plus et qu'il a obtenu l'autorisation de la direction du module (art. 7.7 et 7.9 du Régime des études de premier cycle). Pour s'inscrire à plus de 15 crédits aux trimestres d'automne et d'hiver, voir l'article 7.9 et 7.9.1 du Régime des études de premier cycle. 

5) Aucun cours hors programme n'est autorisé en crédits supplémentaires.

Exigences du français pour l'admission

1) Si le Bureau du registraire exige un ou les deux cours d’appoint (FRA0143 Atelier de français correctif : grammaire et orthographe ou FRA0153 Atelier de français correctif : rédaction), l’étudiant doit les faire durant la première année d’inscription. Les trimestres d'automne et d'hiver étant assez chargés, il est fortement suggéré que l'étudiant s'inscrive à ces cours au trimestre d'été suivant son admission dans le programme (art. 5.5 du Régime des études de premier cycle). Les étudiants qui ne se conforment pas à cette règle pourraient se voir refuser l'inscription aux cours du programme.

2) Les étudiants doivent se conformer aux exigences du Bureau du registraire avant de faire leur stage II; toutefois, ils peuvent effectuer le stage I.

Reconnaissance des acquis

1) Procédures : une demande de reconnaissance des acquis doit être déposée avant la fin du trimestre d’automne de la première année d’admission, avec tous les documents nécessaires (plans de cours, relevé de notes officiel, attestations d’emploi officielles et signées, indiquant le nombre d’heures travaillées). Nous encourageons les étudiants ayant fait des cours dans d’autres universités à déposer leur demande rapidement après leur admission afin d’éviter d’annuler des cours du premier trimestre qui seraient crédités (cf. article 6.10.1 et 6.10.2 du Régime des études de premier cycle).

2) Processus de reconnaissance des acquis : L’étudiant dépose sa demande au Bureau du registraire ou la complète en ligne : http://uqo.ca/etudiants/admission/reconnaissance-des-acquis, avec une copie de tous les documents; le relevé de notes officiel doit de préférence être envoyé par son établissement d’origine vers le registraire de l’UQO (certaines universités n’apposent plus de sceau sur les relevés de notes envoyés aux étudiants, ils ne sont donc pas considérés officiels par le Bureau du registraire); une copie de la demande complète est transmise au module pour analyse et approbation par la direction du module, puis retournée au Bureau du registraire (art. 6.10 du Régime d'études de premier cycle). Pour accélérer la demande, il est fortement suggéré de faire une copie complète de la demande transmise au registraire et de la remettre au Module des sciences de l'éducation afin d'entammer le traitement et l'étude du dossier.

3) Aucun cours, expérience ou portion d'expérience ayant servi de base à l'admission ne pourra être reconnu pour des cours ou des stages.

4) Seuls les cours universitaires suivis et réussis dans les cinq (5) dernières années peuvent être reconnus. Aucun cours du niveau collégial ne pourra être reconnu pour des cours universitaires de premier cycle. 

5) Quand il s’agit d’équivalence pour expérience professionnelle, un minimum de 3200 heures d’expérience pertinente en enseignement est requis pour accorder une équivalence pour un cours ou un stage de trois (3) crédits, soit l’équivalent de 2 ½  années d’expérience à temps complet. Le curriculum vitae détaillé et les attestations d'emploi officielles sont obligatoires avec le formulaire de demande qui décrit en détail les tâches et les expériences effectuées.

Cours

1) Tous les programmes sont élaborés selon une progression des apprentissages. Chaque trimestre est normalement préalable au trimestre suivant, d'une part en terme de nombre de crédits requis pour pouvoir s’y inscrire et d'autre part en terme de cours préalables dans certains cas (didactique, gestion de la classe, stages, etc.). De plus, dans tous les programmes contingentés, l’étudiant doit obligatoirement suivre le cheminement proposé.

 2) Si un étudiant échoue un cours, la reprise se fait lorsque le cours est offert au trimestre prévu au programme à moins que celui-ci soit offert en supervision pour d’autres étudiants avant qu’il ne soit offert dans l’horaire régulier.

 3) Un cours obligatoire échoué ne peut être repris qu’une seule fois. Un double échec au même cours obligatoire peut entrainer l’exclusion de l’étudiant pour une période de deux (2) ans. Exceptionnellement, la direction du module des sciences de l’éducation peut autoriser une 2e reprise de ce même cours échoué. La même règle s’applique aussi pour un double échec à un même stage. La règle est différente pour un cours optionnel : un étudiant qui échoue un même cours optionnel deux fois ne peut pas s’y réinscrire une 3e fois. Il doit choisir un autre cours optionnel pour remplir les exigences du programme. (cf. article 10.2 du Régime des études de premier cycle).

4) Cours hors établissement : les cours hors établissement peuvent être autorisés de façon exceptionnelle lorsqu'une activité n'est pas offerte à l'UQO à un trimestre donné. Un étudiant ne peut s’inscrire à un cours hors programme hors établissement. Ce cours doit faire partie de son programme (cf. article 8.1 du Régime des études de premier cycle).

 Horaire

1) La saisie des horaires d'été, d'automne et d'hiver se fait en principe entre décembre et février de chaque année.

2) La planification de l’horaire des cours tient compte de la semaine d’études.

3) Selon le nombre de crédits, chaque cours comporte un nombre déterminé de séances, chacune étant habituellement de trois (3) heures (incluant une pause d'environ 10 minutes par heure de cours);

4) Un cours de 3 crédits se répartit sur 14 séances (présence en salle de classe) et une période de travail durant la semaine d’études.

5) Un cours de 2 crédits se répartit sur 10 séances (présence en salle de classe) et ne tient pas compte de la semaine d’études.

6) Un cours de 1,5 crédit se répartir sur 8 séances (présence en salle de classe) (dont l’une est de 90 minutes) et ne tient pas compte de la semaine d’études.

7) Un cours de 1 crédit se répartit sur 5 séances (présence en salle de classe) et ne tient pas compte de la semaine d’études.

8) Les cours FRA2303 Français I et FRA2323 Français II sont habituellement offerts chaque été pour permettre aux étudiants d’améliorer leurs compétences en français et ainsi augmenter leurs chances de réussite du TECFÉE.

9) La direction du module des sciences de l’éducation détermine les cours optionnels à placer à l’horaire. Les horaires sont planifiés un an à l’avance même si les ressources ne sont pas désignées. En tout temps, le module des sciences de l'éducation peut effectuer des changements à l'horaire sans préavis.

Stages

1) Un stage non commencé peut être abandonné avec remboursement même après la date limite d’abandon avec remboursement.

2) Un abandon après le début du stage entraine automatiquement une mention d'échec (art. 7.10.1 du Régime d'études de premier cycle).

3) Préalables: le stage I est préalable au stage II, le stage II est préalable au stage III et le stage III est préalable au stage IV. Il en va de même pour les séminaires.

4) L’étudiant doit avoir réussi l’examen de français d’admission ou avoir réussi les cours d'Ateliers de français correctifs avant d’effectuer un stage d’intervention (stage II).

5) Le cours PED2123 (Gestion de la classe et l'exercice de la discipline I) et le TECFÉE doivent avoir été réussis pour effectuer le stage III.

6) Échec: lorsqu’un étudiant échoue un stage, il échoue automatiquement le séminaire accompagnant le stage. Lors de la reprise du stage, il doit s’inscrire au stage et au séminaire correspondant. (cf. résolution Conseil de module UQO-ME-14-01-1033).

7) Un étudiant qui a un échec à son stage pourra bénéficier d’une démarche d’accompagnement afin de mieux cerner les aspects de ses compétences professionnelles qui doivent être travaillés en vue de l’aider à préparer sa reprise de stage. Cette démarche volontaire est soutenue par l’agente ou l'agent de stage. (cf. résolution Conseil de module UQO-ME-11-05-944).

8) Si un étudiant échoue un stage, la reprise se fait lorsque le stage est offert au trimestre prévu au programme à moins que celui-ci soit offert en supervision pour d’autres étudiants avant qu’il ne soit offert dans l’horaire régulier suite à l’approbation de la direction du module des sciences de l’éducation.

9) Les étudiants ont la responsabilité de conserver toutes leurs évaluations de stage (stages I à IV) et les présenter eux-mêmes à leur superviseur. Le module ne fait aucune photocopie de ces évaluations.

10) Pendant un stage, si une étudiante apprend qu'elle est enceinte, a un accident ou une maladie prolongée, le module, à la discrétion de la direction du module des sciences de l’éducation basée sur l’ensemble des pièces justificatives présentent au dossier, peut faire une recommandation d’abandon sans échec et sans remboursement auprès du Bureau du registraire. L'approbation finale est du ressort du Bureau du registraire.

11) Si une étudiante est enceinte ou apprend qu'elle est enceinte au cours de son stage, elle doit communiquer immédiatement avec l'agente ou l'agent de stage afin d'être informée des risques encourus.

TECFÉE

1) Les deux parties (rédaction et code linguistique) du Test de certification en français écrit pour l’enseignement (TECFÉE) doivent être réussies avec une note de passage respective de 70% pour s’inscrire au stage III. Dans le cas contraire, un cheminement particulier sera proposé à l'étudiant pour la suite de son programme d’études.

2) L'étudiant doit avoir complété au moins 30 crédits dans son programme avant de faire sa première inscription au TECFÉE. Ces dates sont établies en conformité avec les règles du MEES (CAPFE). Pour cette raison notamment, un étudiant ne peut pas s'inscrire au TECFÉE s'il n'a pas été inscrit préalablement sur la liste du CÉFRANC par le module des sciences de l'éducation.

3) La première passation s'effectue à la fin août début septembre avant d'entammer la deuxième année du programme. Le module des sciences de l'éducation envoie aux étudiants, par courriel vers le mi-juin, un avis de convocation pour s'inscrire au TECFÉE. L'avis précise la date, l'heure et le lieu de passation de même que la date limite d'inscription.  L'étudiant qui omet de s'inscrire à l'intérieur des délais prescrits se verra refuser toute inscription tardive. Il devra s'inscrire à la séance suivante.

4) Le CÉFRANC gère les inscriptions et le paiement des frais, fournit les surveillants et le matériel, corrige l’examen et envoie les résultats aux étudiants et au module des sciences de l'éducation. En ce qui concerne le module des sciences de l'éducation, il gère les dates pour les passations, et ce, de la façon suivante:

1) août-septembre
2) novembre-décembre 
3) avril-mai 

En conséquence, la première passation pour les étudiantes et les étudiants ayant complété 30 crédits dans leur programme est habituellement celle du mois d'août-septembre. En cas d'échec ou de non inscription, l'étudiante ou l'étudiant a deux ou trois occasions pour reprendre et réussir le test avant son stage III. Tant et aussi longtemps que le TECFÉE n'est pas réussi, le stage III est reporté. Après un 4e ou 5e échec, l'étudiante ou l'étudiant n'a plus la possibilité d'être inscrit à temps complet et peut être dans l'impossibilité de s'inscrire à des cours prévus à son programme.  

5) Le module des sciences de l'éducation achemine sa liste de convocation au Service aux étudiants en situations de handicap (SESH) afin qu’il nous indique le nom de ceux qui peuvent se prévaloir des accommodements.  Lors de l’envoie de la liste au CÉFRANC, un local spécifique leur est attribué. L'étudiante ou l'étudiant pouvant se prévaloir de mesures d'accomodements, a la responsabilité de vérifier auprès du SESH si son nom à bel et bien été envoyé à la direction du module.  

Abandon de cours

1) Un étudiant doit signifier par écrit, ou par symbiose, son intention d’abandonner un ou plusieurs cours. S’il ne le fait pas, il est considéré inscrit et doit acquitter les frais associés (cf. article 7.10.1 du Régime des études de premier cycle) et ce, peu importe s'il s'est présenté ou non à son cours.

2) Les abandons de cours doivent obligatoirement être soumis au module des sciences de l'éducation afin que l’étudiant puisse être informé des modalités de reprise dudit cours et des impacts de l’abandon sur son cheminement. (cf. résolution Conseil de module UQO-ME-14-01-1031)

3) L’étudiant qui a abandonné un cours est responsable d’assumer les conséquences qui peuvent en découler, notamment en ce qui concerne l’aide financière et la durée du programme (cf. résolution Conseil de module UQO-ME-14-01-1031).

4) Un étudiant peut abandonner jusqu’à six (6) cours sans remboursement ni mention d’échec dans un programme de baccalauréat, sous peine d'exclusion du programme. L’exception à cette règle doit être approuvée par le doyen. (cf. article 7.10.1 du Régime des études de premier cycle).

 Cheminements particuliers

1) L’objectif des cheminements particuliers est de faire en sorte qu’un étudiant puisse réintégrer un cheminement normal et régulier le plus rapidement possible. Un étudiant se retrouve en cheminement particulier si :
- Il a des cours crédités (équivalence, reconnaissance d’acquis).
- Il a échoué son TECFÉE et ne peut pas s'inscrire à son stage III.
- Il a échoué des cours et doit les reprendre rapidement car ils sont préalables à d’autres.
- Il a abandonné des cours qu’il doit reprendre.
- Il est en tutelle en raison d’échecs et d’une moyenne cumulative inférieure à 2,0.
- Il bénéficie d'accommodements particuliers pour étudiants en situation de handicap lui permettant de s’inscrire à moins de cours (même si le - programme est prévu à temps complet).
- Il a interrompu ses études pour des raisons de santé, de grossesse ou autre, ou a été autorisé à s’inscrire à temps partiel ou à un nombre - moindre de cours pour une raison acceptée par le module et le doyen.

2) La direction du module des sciences de l’éducation approuve les cheminements particuliers des étudiants avant l’inscription au trimestre, et ce, à raison d’un trimestre à la fois.

3) Les étudiants en cheminement particulier ne peuvent s’inscrire eux-mêmes. Ils doivent en faire la demande auprès de la commis sénior à l’analyse des dossiers.

Autres

1) Tutelle : un étudiant ne peut s’inscrire à un stage s’il est sous tutelle. Il doit s’inscrire à un maximum de 12 crédits et au cours Atelier de réussite universitaire (ARU) lors du premier trimestre de la tutelle à moins de contraintes exceptionnelles. Il doit obtenir une moyenne cumulative d’au moins 2,0 pour poursuivre dans le programme (cf. article 10.6.1 et 10.6.2 du Régime des études de premier cycle).

2) Pour être libéré de la tutelle, l’étudiant doit atteindre le seuil minimal de 2,0 comme moyenne cumulative après avoir terminé les cours totalisant 12 crédits.

3) Baccalauréat ès Arts : lorsqu'un étudiant a réussi 90 crédits du programme, il est possible de le recommander pour un baccalauréat ès arts quand il abandonne le programme ou quand il a un deuxième échec dans un même sigle de cours, afin de lui éviter une exclusion de programme. L’étudiant doit faire une demande auprès de la commis sénior à l’analyse des dossiers. Toutefois, ce bacclauréat ne conduit pas à l'obtention d'un brevet d'enseignement.

4) Emplois en enseignement : 45 000 jeunes vous attendent en Outaouais

 

J'ai une question, un besoin d'information, un problème... À qui puis-je m'adresser?

 

Informations

Campus de Gatineau

Campus de St-Jérôme

• Accueil
• Admission
• Inscriptions (choix de cours, annulations, modifications)
• Rendez-vous avec la direction du module
• Évaluation des enseignements
• Délégué de cours

Sylvie Lafleur
Agente de soutien administratif à la gestion des études

Local: C-1322

Téléphone: 819 595-3900, poste 4443
Courriel : module.educ@uqo.ca

Clémence Martel
Agente de soutien administratif à la gestion des études

Local: J-4200

Téléphone: 450 530-7616, poste 4022
Courriel : module.educ.sj@uqo.ca

 

 

• Reconnaissances des acquis, équivalences, substitutions
• Cheminement particulier (suivi de votre formation suite à des reconnaissances, à un retard d’études, à  l’échec d’un cours ou bien d’un stage…)
• Inscriptions cheminements particuliers
• Horaires des cours
• TECFÉE
• Tutelles et exclusions
• Brevet d’enseignement

Gersende Cloutier
Agente de soutien administratif à la gestion des études

Local: C-1322
Téléphone: 819 595-3900, poste 4426
Courriel : Gersende.Cloutier@uqo.ca

• Coordination des activités liées au placement des stagiaires dans le milieu
• Attribution à chaque étudiant d'un milieu de stage en conformité avec les politiques de stage du  programme
• Fiches de stage d'enseignement
• Informations sur les stages (prochain cours)
• Liens avec les milieux de stage

Dominique Laflamme
Agente de stage

Local: C-1334

Téléphone: 819 595-3900, poste 4405
Courriel : Dominique.Laflamme@uqo.ca

 

Magali Demers
Coordonnatrice de stage

Local: J-1212
Téléphone: 450 530-7616, poste 4460
Courriel : stagesedu.st-jerome@uqo.ca