Infos et consignes - COVID-19

Médias

Vous êtes ici

La méditation pour les enfants : initiative de l’UQO

La professeure Annie Devault, du Département de travail social à l’UQO, a animé des ateliers de méditation pour enfants au Centre de pédiatrie sociale de Gatineau. Cette initiative de la professeure s’est déroulée pendant 8 semaines auprès de neuf enfants âgés de 7 à 9 ans, le tout organisé en collaboration avec la docteure Anne Marie Bureau du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau.

Le projet des ateliers de méditation de la professeure, intitulé Les ateliers du Dre Zen, est en quelque sorte une expérimentation de l’utilisation de la médiation auprès des enfants. Les ateliers sont orientés vers l’acquisition d’habiletés visant à reconnaître les forces que possèdent les enfants, plutôt que la résolution de problèmes spécifiques. « Les études commencent à démontrer avec constance que les enfants aussi, comme les adultes, peuvent grandement bénéficier de la pratique de la méditation. Bien sûr, la pratique doit prendre la forme de jeux et doit être beaucoup plus brève qu'avec les adultes, mais je peux témoigner que, en particulier dans un contexte un à un, les enfants ont une grande capacité de s'accorder des moments de calme lorsqu'on leur en offre la possibilité », expliquait la professeure Devault.

Lors d’une entrevue à l’émission, Les divines tentations à Radio-Canada, la docteure Anne Marie Bureau du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau expliquait que les ateliers de la professeure Devault semblaient avoir un impact important sur les enfants ayant participé à l’expérience. « Les recherches démontrent qu’avec la méditation, on note un changement considérable en lien avec les comportements indésirables chez les enfants. À travers les jeux des ateliers de méditation, on amène les enfants à être centrés sur le moment présent, à travailler sur leur concentration. On peut améliorer les apprentissages chez les enfants, sans l’utilisation de médication », expliquait la docteure Bureau.

Selon la professeure de l’UQO, les ateliers auront été un franc succès, comme indiqué par les parents des enfants qui ont pu assister à la dernière séance de méditation. « Les parents, qui étaient présents et témoins lors du dernier atelier, ont confirmé que certains enfants ont commencé à transférer cette pratique à la maison ou à la montrer à leur frère ou sœur », mentionnait Annie Devault.

Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau et la professeure Devault ont manifesté leur souhait de répéter l’expérience des ateliers de la Dre Zen. Ceux-ci seront de retour à l’automne 2015, mais les détails sur la durée restent encore à être confirmés.

L'initiative de la méditation pour les enfants sera également présentée au Symposium international de pédiatrie sociale qui se tiendra en septembre prochain à Montréal.