Médias

Vous êtes ici

La maîtrise en sciences sociales du développement territorial, un choix qui mène loin

Véronique Martin, une diplômée du programme de maîtrise en développement régional de l’UQO (maintenant connue sous l'appelation : maîtrise en sciences sociales du développement territorial), est la nouvelle coordonnatrice du bureau de Gatineau et conseillère en aménagement et urbanisme pour l’organisme Vivre en Ville.

Les qualifications de la diplômée de l’UQO cadraient parfaitement avec les valeurs et les objectifs de l’organisation qui cherchait à s’implanter en Outaouais.

En avril 1995, Vivre en Ville est officiellement fondée avec une première assemblée générale qui en donne les grandes orientations. Depuis sa fondation, l’organisation d'intérêt public, contribue partout au Québec, au développement de collectivités viables en œuvrant tant à l'échelle du bâtiment qu'à celles de la rue, du quartier et de l'agglomération.

Le développement régional étant un domaine assez spécialisé, les années d'études que Véronique Martin a passées à l’UQO lui auront permis de saisir plus rapidement certains aspects du travail et de raffiner ses connaissances en réalisant des recherches très pointues. « Vivre en Ville est réellement pour moi un travail que j’apprécie et dans lequel je m’accomplis. Je suis convaincu que mon passage à l’UQO aura contribué à mon succès professionnel», mentionnait madame Martin. D’ailleurs, la spécialiste en développement régional insiste sur le fait que sa formation et ses travaux de recherches lors de son passage à l’UQO, auront contribué à son arrivée chez Vivre en Ville. « Mon mémoire de maîtrise intitulé : le renouvellement des pratiques planificatrices en regard de l'approche du développement urbain durable, est intimement lié à ce que je réalise comme travail au quotidien. On est venu me chercher pour mes compétences et en partie pour mes projets de recherches dans le cadre de ma formation à l’UQO. J’ai vraiment senti qu’on me voulait dans ce poste-là », ajoutait humblement la coordonnatrice du bureau de Gatineau et conseillère en aménagement et urbanisme pour Vivre en Ville.

« La région de l’Outaouais est un endroit qui me tient à cœur et grâce à ma formation universitaire et maintenant mon rôle chez Vivre en Ville, je peux contribuer, accompagner et conseiller au niveau du développement d’une collectivité viable en plus de participer à l’application de bonnes pratiques au niveau du développement durable des communautés. C’est pour moi une grande fierté de pouvoir redonner à ma région », mentionnait madame Martin. Chez Vivre en Ville, Véronique Martin participe à la mise en œuvre de différents projets avec de nombreux partenaires. Sa formation universitaire lui permet de bien cibler les enjeux et d’insister sur ceux-ci. Vivre en Ville est une organisation qui cherche toujours à innover et à implanter les meilleures pratiques en les adaptant aux réalités du Québec. La protection des milieux naturels, le développement de milieux de vie de qualité et la recherche des meilleures pratiques au niveau des aménagements sont des exemples de dossiers sur lesquels la nouvelle représentante de Vivre en Ville vise à implanter à Gatineau. Elle se dit d’ailleurs toujours prête à relever les défis qui lui sont proposés. « À titre d’exemple, j’aimerais voir Vivre en Ville participer au dossier du schéma d’aménagement à Gatineau. Dans l’optique d’une concrétisation du projet, mon rôle serait d’aviser, de conseiller et de proposer les meilleures pratiques en aménagement. Je vais toujours mettre l’emphase sur les projets comme l’éco-quartier et je vais m’assurer de bien sensibiliser la population et les implications en plus des bienfaits de la mise en œuvre de ce type d’investissement.»

Pourquoi avoir choisi l’UQO? Véronique Martin mentionne que c’est un voyage en Afrique du Sud qui lui aura donné la piqûre du développement régional. « On me dit souvent que c’est un drôle de paradoxe que de réaliser que l’on veut faire une maîtrise en développement régional lorsque l’on est en voyage à l’autre bout du monde. L’élément déclencheur pour moi fut un documentaire que j’ai eu la chance de voir pendant ce voyage et qui traitait de l’aménagement de nos villes et l’utilisation du pétrole. En somme, on mentionnait qu’on allait finir par frapper un mur en continuant ainsi et pour moi, ce fut la révélation qui m’a motivé à vouloir contribuer au mieux-être des communautés. Donc pour moi, ma contribution serait dans ma région, à Gatineau », mentionnait Véronique Martin. La maîtrise en développement régional de l’UQO offrait alors à madame Martin les outils pour aller travailler dans un domaine qui lui permettait d’avoir un impact sur le développement des communautés et de renforcer les capacités de son milieu. Ayant déjà un fort attachement pour la région, il était clair qu’elle allait y faire ses études.

Lien de proximité avec le corps professoral, grande disponibilité des professeurs, opportunités de travailler sur le terrain sont tous des éléments qui auront contribué au choix de Véronique Martin de poursuivre son cheminement universitaire à l’UQO. « J’ai eu la chance de travailler sur des recherches qui touchaient directement aux réalités de ma région, l’UQO et les profs c’est devenu comme une famille pour moi. L’université, c’est beaucoup plus que les cours. Ce sont les 5 à 7, les discussions dans les corridors, les amitiés qui se forment et ça, je l’ai trouvé à l’UQO », insiste avec enthousiasme Véronique Martin.

En terminant, notre diplômée avait un mot à dire à tous ceux et celles qui souhaitent poursuivre des études supérieures en développement régional. « L’UQO, je la recommande à tous. C’est un grand oui pour les gens de la région, surtout pour ceux qui ont à cœur le développement de leur communauté et du sentiment identitaire. On peut commencer à participer concrètement au développement de sa région en étant étudiant à l’UQO et c’est, je crois, une valeur ajoutée qui n’a pas de prix.»

Pour en connaître davantage sur le programme de cycle supérieur de la maîtrise en sciences sociales du développement territorial ou tout autre programme offert par l’UQO, visitez le www.uqo.ca