Infos et consignes - COVID-19

International

Conditions de séjour et d'admissibilité

L’UQO accueille des stagiaires de recherche et des chercheurs internationaux au sein d’équipes et de laboratoires de recherche sur ses campus de Gatineau et de Saint-Jérôme ainsi qu’à son Institut des Sciences de la Forêt tempérée (ISFORT) à Ripon.

Les stagiaires de recherche et les chercheurs internationaux sont des ressortissants étrangers devant se procurer un permis de travail temporaire pour effectuer un stage ou un séjour de recherche au Canada, à moins qu’ils en soient dispensés sous réserve de certaines conditions. Qu’ils aient besoin d’obtenir un permis de travail ou non, ils sont considérés comme étant des travailleurs étrangers temporaires par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Un processus d’accueil obligatoire existe à l’UQO auquel tous les stagiaires et chercheurs internationaux ainsi que les professeurs de l’UQO doivent s’y conformer.

 

Conditions du séjour de recherche :

  • le séjour prévoit principalement des activités de recherche;
  • le stagiaire ou le chercheur joue un rôle important dans le projet de recherche ou y ajoute une valeur;
  • le séjour se déroule sur un des campus de l’UQO. Le stagiaire ou le chercheur peut partager son temps dans un autre milieu. Si tel est le cas, la majorité des activités doivent se dérouler sur un des campus de l’UQO;
  • le séjour ne mène pas à l’obtention de crédits;
  • le stagiaire ou le chercheur ne peut pas être inscrit à un cours à l’UQO.

 

Conditions d’admissibilité du stagiaire et du chercheur :

  • pour le stagiaire : être un étudiant inscrit à temps complet à un programme d’études (1er, 2e ou 3e cycles) dans un établissement d’enseignement supérieur à l’extérieur du Canada;
  • pour le chercheur : occuper un poste de chercheur, d’enseignant ou de professeur dans un établissement d’enseignement supérieur ou de recherche à l’extérieur du Canada, et réintégrer ses fonctions à son retour au pays;
  • être invité par un professeur de l’UQO;
  • détenir un passeport valide pour une période d’au moins six (6) mois après la date de retour prévue dans son pays de résidence;
  • disposer des ressources financières suffisantes pour la durée du séjour (billets d'avion, déplacements pendant le séjour, hébergement, frais de subsistance), par exemple, au moyen :
    • d'une bourse de mobilité ou de recherche ou un soutien financier octroyé par son gouvernement ou son établissement d’enseignement;
    • d'une bourse de recherche octroyée par le gouvernement canadien;
    • d'un soutien financier octroyé par le professeur de l’UQO.