La gestion du risque pour la santé en milieu de travail

Présentation du congrès

LES DEFIS GRANDISSANTS POUR LA RECHERCHE ET L’INTERVENTION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

 

La santé au travail a connu des développements importants au cours des dernières décennies. Les transformations de l’emploi et de l’organisation du travail tout comme celles des procédés de production des biens et des services ont élargi considérablement le spectre des facteurs de risque présents en milieu de travail. En effet, aux facteurs de risque traditionnels connus tels les facteurs de risque de type physique, mécanique, chimique ou biologique, se sont ajouté d’autres facteurs de type ergonomique et psychosocial qui présentent un réel défi de gestion. D’autant plus que plusieurs travailleurs et travailleuses subissent les effets cumulés de l’exposition à divers types de risque. Ces changements suscitent une réflexion sur ce que devient le «rendement» au travail et jusqu’où les acteurs peuvent «consentir» à évoluer dans un milieu à risques multiples.

 

Différents acteurs (sujet à risque, évaluateur du risque, gestionnaire, syndicaliste, scientifique, praticien), ayant des points de vue variés, sont impliqués dans le processus de gestion du risque. Les incertitudes entourant les effets de l’exposition au risque et des interventions visant à les réduire créent un contexte propice aux polémiques mettant en cause la protection de la santé individuelle et collective, la définition du risque acceptable et le partage des responsabilités. Quant aux connaissances scientifiques sur les risques professionnels, elles laissent place à interprétation révélant des intérêts divers aussi bien d'ordre économique, corporatiste, personnel que sociosanitaire. En corollaire, les orientations données à l’intervention peuvent avoir de lourdes conséquences, tant sur les plans humain et social que sur le plan économique. Les divergences qui résultent de ces débats compliquent, pour le travailleur, une prise de décision éclairée sur les stratégies de protection. Le soutien au processus décisionnel face au risque devient une dimension essentielle de l’action en santé au travail. Les défis sont grands à la fois pour les praticiens qui doivent développer et proposer des interventions adaptées à un contexte changeant et pour les chercheurs qui doivent évaluer et comprendre la nature des risques et leur environnement.

 

  • Comment les transformations du travail des dernières décennies complexifient-elles la santé et la sécurité au travail? Quels enjeux soulèvent les nouveaux risques générés par ces transformations?

 

  • Quels progrès avons-nous réalisés dans la prévention des risques professionnels?

 

  • Sommes-nous outillés face aux controverses qui entourent les approches et les pratiques en santé et sécurité du travail? Pour répondre efficacement aux besoins exprimés par les milieux de travail?

 

  • Les régimes actuels ou les projets de réforme des régimes de santé et sécurité du travail sont-ils adaptés à la réalité contemporaine des travailleurs et des travailleuses?

Ce sont les questions auxquelles tentent de répondre ce colloque qui s'organise pour souligner le 20 ième anniverssaire du Département de relations industrielles de l'Université du Québec en Outaouais.