Intranet

Vous êtes ici

Prenez un livre, donnez un livre : l’UQO a sa bibliothèque urbaine

Quelque trois mois après son installation, la petite bibliothèque urbaine installée au pavillon Alexandre-Taché du campus Gatineau connaît du succès, avec une rotation constante de livres partagés au sein de la communauté universitaire et de son entourage.

 

Le conseiller de la ville de Gatineau, Jocelyn Blondin, dont le quartier englobe le campus de Gatineau, est ravi de voir la popularité de cette petite maisonnette dont il a fait don à l’UQO. Cinq bibliothèques urbaines sont  installées en ce moment dans son quartier.

« Ce sont des demandes de citoyens. Ça me fait plaisir de contribuer. Ça donne la chance de prendre un livre, de donner un livre. Souvent, ce sont des gens qui n’ont pas les moyens de se payer un livre. On veut aussi encourager les jeunes à lire. De voir qu’ils sont accessibles gratuitement, c’est un incitatif à la lecture. »

L’idée d’installer cette bibliothèque urbaine vient d’Audrey Bougie, secrétaire au Bureau du secrétaire général.  Elle a soumis ce projet dans le cadre des projets de la planification stratégique 2016-2020. Elle utilisait déjà les bibliothèques urbaines avant d’en proposer une pour l’UQO. La bibliothèque urbaine de l'UQO est situé près de la cafétéria du pavillon Alexandre-Taché, dans le corridor du secteur C, au rez-de-chaussée. Une deuxième bibliothèque doit être installée au pavillon Lucien-Brault au cours des prochaines semaines.

« Je trouve que le principe est merveilleux. De pouvoir partager des livres que l’on a aimés avec la communauté. Quand le recteur a fait son appel de projets pour la planification stratégique, j’ai trouvé que c’était une belle occasion d’initier le projet au sein de notre université dans un esprit de partage des connaissances. N’est-ce pas l’un des milieux les plus propices à ça? C’est aussi une façon de redonner vie aux vieux livres qui ramassent la poussière dans vos placards, d’éviter le gaspillage, de récupérer les manuels scolaires ou les dictionnaires que vous n’utilisez plus et d’en faire profiter toute la communauté universitaire! »

 

 

Audrey Bougie a rempli la bibliothèque la première semaine et de là, les livres ont été échangés et le partage a commencé.

La ‘Biblio-urbaine’ repose sur le concept du partage des livres et a pour objectif de faciliter l’accès à la lecture. Tout le monde peut prendre ou laisser un livre. Il s’agit d’un service communautaire gratuit et géré par des bénévoles. Il y a actuellement plus d’une vingtaine de bibliothèques urbaines un peu partout dans les cinq secteurs de Gatineau et la grande majorité est située dans le secteur Hull.

 

Page Facebook de la Biblio urbaine


Sur la photo: Audrey Bougie, du bureau du Secrétaire général, qui a proposé le projet de bibliothèque urbaine à l'UQO, en compagnie de Jocelyn Blondin, conseiller municipal à la Ville de Gatineau, qui a fait don de la bibliothèque.