Département des sciences de l'éducation

Vous êtes ici

Nancy Allen obtient son doctorat en éducation

Nancy Allen a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en éducation, le mardi 18 avril 2017. La thèse de madame Allen s’intitule Verbalisation de stratégies métacognitives de compréhension orale, en français langue d’enseignement, dans des projets d’écoute au troisième cycle du primaire.

 

La nouvelle diplômée a remercié les professeures qui l’ont appuyée et aidée durant ses travaux de recherche. Elle a également remercié les membres de sa famille présents pour la soutenance. « Le mot que je tiens à mettre de l’avant dans le contexte de cette thèse, c’est résilience. J’ai traversé plusieurs portes, de belles étapes, une immense montagne. Maintenant, tout cela est derrière moi. »

La thèse de doctorat de Nancy Allen se résume comme suit : « Cette thèse de doctorat décrit les stratégies de compréhension orale verbalisées par des élèves du troisième cycle du primaire. La compréhension orale demeure peu enseignée au primaire et les stratégies de compréhension orale, quant à elles, sont peu documentées. Les propos des six élèves participants à cette recherche ont été recueillis dans trois projets d’écoute lesquels étaient suivis de trois tâches de verbalisations à haute voix. Les résultats nous indiquent que les élèves mobilisent peu de stratégies de compréhension orale et celles qui sont verbalisées, servent surtout à mémoriser, par la prise de note, les informations entendues. Or, la compréhension orale ne convoque pas seulement ces éléments entendus; il faut les traiter dans leur contexte d’énonciation, ce qui faciliterait leur appropriation et un meilleur transfert des apprentissages. »
 

 

Les recherches de madame Allen ont été dirigées par Lizanne Lafontaine, du Département des sciences de l’éducation à l’UQO, et codirigées par Ginette Plessis-Bélair, professeure au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

 

Présidé par Judith Émery-Bruneau, professeure au Département des sciences de l’éducation à l’UQO, le jury d’évaluation était composé de madame Plessis-Bélair, de Thomas Berryman, professeur au Département de didactique à l’Université du Québec à Montréal et de Roxane Gagnon, professeure à la Haute école pédagogique (HEP) Vaud, à Lausanne.

 

L’UQO félicite madame Nancy Allen.

 


Sur la photo, de gauche à droite : la professeure Ginette Plessis-Bélair, de l’Université de Trois-Rivières, la diplômée au doctorat, madame Nancy Allen, le professeur Thomas Berryman, de l’Université du Québec à Montréal, le doyen des études, monsieur Marc Landry, la professeur Judith Émery-Bruneau de l’UQO et la responsable du programme et professeure Martine Peters de l’UQO.  Photo selfie de Roxanne Gagnon, professeure à la Haute école pédagogique (HEP) Vaud, à Lausanne.  Absente :  Lizanne Lafontaine, directrice de recherche et professeure de l’UQO.