Département d'informatique et d'ingénierie

Vous êtes ici

Une étudiante conçoit un transmetteur et tente de percer le marché

 

Une étudiante en génie informatique à l’UQO lance son projet de commercialisation d’un transmetteur Bluetooth qu’elle a conçu et qui permet de rendre sans fil n’importe quel dispositif audio en tout temps.

 

Stéphanie England, étudiante en deuxième année au baccalauréat, a conçu le E9 Audio elle-même chez elle et a mis sur pied son entreprise (startup) connue sous le nom de Enin9.

Le E9 Audio est une toute petite boîte équipée d’un circuit et d’une prise dans laquelle on peut brancher des casques d’écoute, des haut-parleurs, une table tournante pour disques en vinyle, une console de jeux vidéo ou un instrument de musique, comme une guitare, afin d’établir une connexion Bluetooth sans fil. La boîte se connecte facilement via Bluetooth à tout téléphone Androïd ou Apple. Le E9 Audtio peut être couplé à un téléphone intelligent pour prendre des appels en mains libre.

« J’ai un background en musique et j’ai joué au secondaire dans des ensembles de jazz. Je ne voulais plus être encombrée par tous ces fils. La qualité du son est aussi importante pour les musiciens », affirme l’étudiante de 23 ans qui dit prendre son esprit d’inventeur de son père. La diplômée en génie mécanique du Cégep de l’Outaouais s’amuse également à réparer un peu de tout dans ses temps libres, incluant des motos.

Le déclic est justement survenu alors qu’elle travaillait à réparer sa nouvelle moto chez son père et qu’elle écoutait de la musique sur des écouteurs avec son téléphone intelligent et que celui-ci est tombé par terre. Avec ses fils encombrants, elle s’est demandée pourquoi il n’y avait pas de technologie pour connecter divers produits et écouter à distance, sans perte de qualité.

 

 

Stéphanie England a déposé des brevets au Canada et aux États-Unis en 2016 afin de protéger son invention. Elle a récemment lancé une campagne de sociofinancement sur le Web via Kickstarter. L’objectif d’ici le 15 février 2017 est d’amasser 30 000 $.

Ce qui rend son produit unique, c’est le fait qu’il soit compatible avec plusieurs formats audio tels que .WAV et .FLAC. Elle donne l’exemple d’une vieille radio. Elle a branché son appareil dans la prise audio de la radio, connecté son iPhone et elle a peut écouter sa musique iTunes sur la vieille radio. On peut faire la même chose avec de vieux haut-parleurs etc. Le transmetteur E9 Audio fonctionne jusqu’à 50 pieds sans perdre de signal et peut fonctionner jusqu’à 12 heures sur une charge.

Pour le moment, neuf adaptateurs ont été produits de façon artisanale. L’idée serait d’avoir un produit fini avec un design plus esthétique. Son but n’est pas nécessaire de faire des millions de dollars.  « Je veux surtout rendre ce produit accessible à monsieur et madame Tout-le-Monde, et obtenir un retour sur mon investissement. »

Stéphanie England a bénéficié du service d’accompagnement pour entrepreneur de Cilex, un organisme dont le bureau est situé l’aile F du pavillon Alexandre-Taché du campus Gatineau.

Cilex a récemment été créé, en décembre 2016. L’organisme à but non lucratif (OBNL) accompagne les startups et les PME dans leur processus de transformation, d’amélioration ou de développement technologiques.

Voyez le E9 Audio sur la page Indieogo

Site Web ENiN9

Chronique du Droit

Entrevue au 104,7 FM

Entrevue Unique FM