Infos et consignes - COVID-19

Département des sciences naturelles

Vous êtes ici

GNL Québec : le professeur Clément Chion devant le BAPE

 

Clément Chion, professeur au Département des sciences naturelles, a été appelé comme expert devant le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) qui se penche sur le projet de gazoduc et construction d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay.

 

Le professeur Chion a été invité par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) à intervenir comme expert sur l’enjeu des impacts de la navigation sur les bélugas. Les audiences du BAPE se déroulent du 14 septembre 2020 au 13 janvier 2021, à Saguenay.  Les sessions réservées aux enjeux en lien avec les recherches du professeur Clément Chion sont prévues le mardi 22 septembre, à 19 h, et le mercredi 23 septembre, à 13 h.

Le professeur Clément Chion, du Département des sciences naturelles


Rappelons que des chercheurs de l’UQO, dont le professeur Chion et le professeur Jérôme Dupras, ont récemment recommandé un moratoire temporaire sur l’augmentation du trafic maritime dans le fjord du Saguenay. Ils recommandent de compléter l’analyse des impacts du transport maritime sur le béluga dans le Saguenay tenant compte des résultats de ce programme de recherche avant d’augmenter la navigation dans ce secteur. Ils proposent également de co-construire une stratégie d’atténuation des impacts de la navigation avec les acteurs de la chaîne de transport maritime et du milieu de la protection des baleines.

Clément Chion fait partie d’un groupe de chercheurs qui, grâce à un financement du gouvernement du Québec pour un projet de simulateur des interactions entre navigation et bélugas, ont constaté l’importance insoupçonnée du fjord pour les bélugas. Les chercheurs de l’UQO travaillent avec les experts du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), à Tadoussac.  

Voir le Rapport de synthèse

Rapport complet

Lettre d'opinion du professeur Chion - Le Quotidien - 23 septembre 2020

Le projet Énergie Saguenay développé depuis 2014 par l'initiateur GNL Québec consiste à construire un complexe industriel de liquéfaction de gaz naturel qui serait implanté sur le site de Port Saguenay dans le but d’exporter 11 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an de manière économique et sécuritaire sur les marchés mondiaux, à partir de sources d’approvisionnement de l’Ouest canadien.

Détails des audiences sur le site du BAPE

 

Le 22 septembre 2020