Bibliothèque

Vous êtes ici

Arrivée imminente de la PPS : Sofia, nouvel outil de recherche à la biblio !

Au début de l’été un nouveau système de bibliothèque sera implanté à l’UQO. Il s’agira de la phase finale de la mise en place de la plateforme partagée de services (PPS) regroupant un partenariat de 18 bibliothèques universitaires québécoises piloté par le Sous-comité des bibliothèques du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI).

La PPS

Ce nouveau système, la PPS, comprend autant une infrastructure collective et des outils communs de gestion (acquisitions, traitement des ouvrages, prêts locaux et entre bibliothèques, accès aux ressources électroniques, etc.) qu’une interface de recherche pour les usagers. La PPS est un système qui s’appuie sur les technologies récentes en infonuagique. Elle permet de gérer et rendre accessibles plus efficacement et facilement les collections autant physiques qu’électroniques de la bibliothèque. Il s’agit d’une avancée majeure pour les bibliothèques et leurs usagers. La mise en ligne pour les usagers de la PPS à la bibliothèque de l’UQO est prévue pour le 13 juillet 2020.

Le nouvel outil de recherche

Suite à l'implantation de la PPS, l'outil de découverte (catalogue) de la bibliothèque de l'UQO sera remplacé le nouvel outil de recherche Sofia. Cet outil offrira une interface conviviale, adaptée aux appareils mobiles et disponible en français ou en anglais.

Les principaux avantages pour les usagers

La PPS offrira plusieurs avantages pour les usagers, dont :

Accès à l’ensemble des collections des bibliothèques universitaires québécoises

Le nouvel outil de recherche Sofia aura une interface commune à l’ensemble des universités québécoises. Il sera extrêmement facile pour un usager de l’UQO de non seulement connaitre la disponibilité d’un document dans sa bibliothèque, mais aussi dans celles des 17 autres universités québécoises du partenariat. Emprunter un document appartenant à une autre bibliothèque deviendra un jeu d’enfant.

Les usagers membres de la communauté universitaire auront un dossier unique pour emprunter dans toutes les bibliothèques universitaires québécoises. Toutefois, les ressources électroniques (bases de données, articles de périodiques et livres) ne seront pas partagées entre les bibliothèques universitaires québécoises en raison des ententes conclues avec les éditeurs et autres fournisseurs.

Ce partage d’un catalogue unifié de quelque 20 millions de documents vient ainsi enrichir de manière historique l’accès aux savoirs dans nos universités.

Limite et durée des prêts bonifiées

Les règles de prêts seront bonifiées et harmonisées avec l’ensemble des bibliothèques du Partenariat. Les usagers de l’UQO pourront désormais emprunter un maximum de 100 documents et la durée des prêts des livres passera à 30 jours pour tout le monde.

Renouvellement automatique des prêts

Le renouvellement des prêts sera dorénavant automatique. Tant et aussi longtemps qu’aucune réservation ou rappel ne sera fait sur un document emprunté par un usager actif, ce dernier pourra le conserver aussi longtemps qu’il le désire. Bien entendu, certaines collections particulières auront des règles de prêt différentes.

Paiement en ligne des frais

Si un usager accumule des frais (ex. retour en retard d’un document réservé, facture pour document perdu), il pourra éventuellement effectuer le paiement de ces frais en ligne et non pas seulement en espèces.

La transition

Le passage du système actuel de la bibliothèque vers la PPS nécessitera un important paramétrage et une instabilité du système pendant la période de rodage pourrait être remarquée. L’équipe de la bibliothèque fera tous les efforts nécessaires pour rendre cette transition la plus harmonieuse possible.

L’outil de découverte (catalogue) actuel demeurera en service jusqu’à l’arrivée de la nouvelle plateforme. Après le déploiement de Sofia, le matériel repérable dans l’outil de découverte sera de nouveau accessible. Cependant, certaines fonctionnalités de l’outil de découverte, telles que les listes de notices (panier) enregistrées dans le compte d’un usager, ne pourront pas être transférées automatiquement vers la nouvelle plateforme. Les usagers qui désirent conserver ces références sont invités à les transférer dans le logiciel de gestion bibliographique EndNote en suivant la procédure d’exportation.

Les permaliens seront également affectés, ce qui demandera aux utilisateurs de revoir leur pratique pour la création des listes de liens, notamment dans Moodle.

Pour en savoir plus

Pour en connaitre davantage au sujet de la PPS, du nouvel outil de recherche Sofia ou du Partenariat des bibliothèques universitaires québécoises, consultez notre page Plateforme partagée de services des bibliothèques universitaires québécoises.

 

(Image : médiathèque municipale d'Oullins)