Fondation de l'UQO

Vous êtes ici

Campagne interne 2018 : la Fondation de l’UQO vise encore plus haut

 

Pour une quatrième année d’affilée, la Fondation de l’UQO s’unit à Centraide Outaouais et Centraide Laurentides pour la campagne de collecte de fonds édition 2018. Et cette année, l’objectif est encore plus ambitieux.

 

La campagne a été lancé lors d’une pause-café, qui a eu lieu à 10 h, 11 octobre, au pavillon Alexandre-Taché du campus Gatineau. Un lancement a également lieu en après-midi de la même journée au pavillon Lucien-Brault. Le lancement de la campagne au campus de Saint-Jérôme aura lieu le 18 octobre.

La date limite pour faire un don est le 9 novembre prochain.

 

L’édition 2018 de la campagne Centraide en Outaouais est présidée par Lawrence Cannon, ex-ministre des Affaires étrangères du Canada et ancien ambassadeur du Canada en France, qui a participé au lancement de la campagne de l’UQO. Monsieur Cannon a un long parcours politique, ayant également été ministre sur la scène politique québécoise et conseiller municipal à la Ville de Gatineau.

Monsieur Cannon a souligné que la récente tornade qui a frappé la Ville de Gatineau, avec des citoyens qui ont tout perdu, est un rappel qu'il y a des gens dans le besoin. Ces gens auront encore besoin d'aide dans les mois à venir. « J'ai aussi constaté cette grande ouverture que les Gatinois et les Gatinoises ont pu offrir à ces personnes en difficulté, a-t-il dit. Quand je regarde le travail que fait Centraide, c'est un peu comme un parapluie. C'est un travail qui permet à ce filet social de venir appuyer les organismes qui interviennent auprès des plus démunis de notre société. C'est grâce à votre appui individuel qu'on réussi à atteindre les objectifs de la campagne. »

Cette année, la campagne de l’UQO a comme porte-parole le professeur Paul Greenman, directeur du Département de psychoéducation et de psychologie. Il a dévoilé l’objectif 2018 à l’UQO : 37 000 $ et un taux de participation de 30 %. Les recherches démontrent que le soutien financier, psychologique ou social est important pour les personnes de tous les âges d'atteindre leur plein potentiel, a souligné le professeur Greenman.

« Le soutien est donc l'un des meilleurs cadeaux que l'on peut offrir à notre prochain, a dit monsieur Greenman, qui a encouragé la communauté universitaire à être généreuse. Je suis confiant que nous, notre grande communauté pourront tous et toutes ensemble, atteindre ou même dépasser cet objectif et fournir ce soutien essentiel à nos étudiants et à nos concitoyens. »


Le directeur général de la Fondation de l’UQO, Jacques Giroux, a rappelé que la Fondation vient en aide aux étudiants via ses bourses d’études et son soutien financier aux projets étudiants.

Originaire du Maroc, Mohammed Mlih, un étudiant qui termine sa maîtrise en économie financière, est parmi les personnes qui ont bénéficié d'une bourse d'étude de la Fondation de l'UQO. Cette bourse lui a facilité la tâche, car les étudiants internationaux doivent non seulement s'adapter à un nouveau pays, ils ont aussi parfois besoin d'aide financière. « En tant que boursier, ça m'a apporté beaucoup d'avantages. Ça m'a donné confiance au niveau des études. Sur le plan financier, c'est un coussin qui m'a permis d'être moins préoccupé. »

Tout au long de la campagne de financement, la Fondation aura le privilège de compter sur des ambassadeurs dévoués. Ceux-ci mobiliseront leurs pairs dans les différents départements et services de l’université.

La campagne prend fin le 9 novembre et le dévoilement des résultats est prévu à la fin novembre.  Les employés peuvent donner soit par l’entremise d’une déduction à la paie, soit par chèque ou argent comptant, ou encore par prélèvement bancaire ou carte de crédit.  Une portion des dons peut être partagée entre la Fondation de l’UQO et Centraide. Un reçu pour fins d’impôt sera remis.

Bonne campagne et soyez généreuses et généreux !

Vidéo des boursiers de la Fondation de l'UQO

Pour tous les détails de la campagne

Le 11 octobre 2018