Département d'informatique et d'ingénierie

Vous êtes ici

La professeure Missaoui présente ses travaux lors d’une conférence à Rennes

 

Rokia Missaoui, professeure au Département d’informatique et d’ingénierie, a présenté deux articles lors d’une récente conférence internationale qui s’est déroulée à Rennes, en France.

 

Il s’agit de la 14e édition de l’International Conference on Formal Concept Analysis (ICFCA) qui avait lieu du 13 au 16 juin 2017.  La conférence réunit des chercheurs informaticiens dans le domaine de la fouille de données « data mining » ainsi que des mathématiciens intéressés par la théorie des treillis, l’analyse de concepts formels (Formal Concept Analysis - FCA), et des domaines sous-jacents. Cette théorie mathématique permet de construire un treillis de concepts (Galois) et générer des concepts formels et des règles d’association, y compris des implications.

Toute cette analyse de données sert à plusieurs applications, notamment dans le monde du marketing, où les habitudes de consommation, par exemple, sont suivies à la trace. La professeure Missaoui utilise aussi ces connaissances afin de les appliquer aux réseaux sociaux simples ou même complexes.

Pour cette conférence, Rokia Missaoui était accompagnée d’un doctorant qu’elle codirige en France et de Kévin Emamirad, étudiant à la maîtrise en sciences et technologies de l’information. Ce dernier a présenté un poster et effectué une démonstration du prototype de fouille de données Lattice Miner 2.0 développé à l’UQO depuis 2007 et continuellement enrichi.

Elle estime qu’il est important de souligner la contribution des étudiants et elle les encourage à soumettre des papiers à des conférences et des revues. « Je ne raterai pas d’occasion pour permettre à mes étudiants de participer à des évènements scientifiques. »

 

Sur la photo, de gauche à droite : la professeure Rokia Missaoui, le professeur Bernhard Ganter (université de Dresde) et Kévin Emamirad, nouvellement gradué du programme de maîtrise en sciences et technologies de l’information à l’UQO.


La professeure Missaoui est très active au sein de la communauté ICFCA, où elle a présenté ses travaux à plusieurs reprises. Elle a notamment présidé la 8e édition de la conférence qui avait lieu au Maroc en 2010, une conférence qui fut un succès.

Rokia Missaoui est un véritable pilier pour l’UQO et une référence incontournable dans son domaine. Elle collabore avec plusieurs établissements de haut savoir, notamment en France, avec l’Université Blaise-Pascal à Clermont-Ferrand, l’Université Lyon 2, l’Université de Larochelle et Télécom ParisTech. Elle collabore aussi avec des universitaires allemands, espagnols et suisses.  Ses travaux sont cités plusieurs centaines de fois dans des publications académiques.

Elle se spécialise notamment dans les recherches au niveau des bases et entrepôts de données, la fouille de données massives, et l’analyse des réseaux sociaux pour la détermination des acteurs centraux, l’identification de communautés et l’évolution des structures.