Infos et consignes - COVID-19

Médias

Vous êtes ici

Jérôme Dupras reçoit la Médaille d’or académique du Gouverneur général du Canada

Lors de la cérémonie de la collation des grades de troisième cycle de l’Université de Montréal du 29 mai dernier, le professeur et chercheur de l’UQO Jérôme Dupras, a remporté la Médaille d’or académique du Gouverneur général du Canada.

La Médaille d’or académique du Gouverneur général du Canada est la plus prestigieuse récompense que puisse recevoir un élève ou un étudiant fréquentant une institution d’enseignement canadienne. Ce prix est octroyé à quatre niveaux différents : le bronze aux diplômés du secondaire, le bronze collégial aux diplômés du collégial, l’argent aux diplômés du premier cycle universitaire et l’or aux diplômés des deuxième et troisième cycles universitaires. « Je suis très honoré par l'attribution de ce prix et ça conclut de belle façon les cinq années passées au doctorat », mentionnait Jérôme Dupras.

Jérôme Dupras est professeur à l’ISFORT, au Département de ressources naturelles et a reçu cet honneur en vertu de son projet de thèse réalisé lors de son doctorat en géographie complété en 2014 à l’Université de Montréal. La thèse du professeur Dupras a été sélectionnée parmi plus de 500 thèses de doctorat et 2000 mémoires de maîtrise déposés en 2014-2015 et s’intitulait : L’évaluation économique des services écosystémiques dans la région de Montréal : analyse spatiale et préférences exprimées.

La thèse de doctorat du professeur Dupras visait à étudier les services écosystémiques (SE), des bénéfices que produisent et soutiennent la biodiversité et les écosystèmes et dont profite l’être humain.  « Dans cette thèse, nous avons cherché à comprendre à la fois comment l’utilisation passée et actuelle des sols dans la région de Montréal affectait la valeur des SE et comment ces aménités naturelles sont perçues et valorisées par la population, dans une perspective d’aménagement futur du territoire. Afin d’y arriver, nous avons utilisé deux approches : l’analyse spatiale recourant aux systèmes d’information géographique et l’analyse des préférences exprimées  par des techniques d’enquête. Nous avons proposé des pistes de recherches futures portant sur l’intégration des démarches d’analyse biophysique, économique et politique dans des outils de prise de décision mieux adaptés à la dynamique des écosystèmes, de la biodiversité et des communautés humaines », expliquait le professeur de l’UQO au sujet de son projet de recherche.

Félicitations au professeur Jérôme Dupras.