Décanat des études

Cotutelles de thèse de doctorat

Les étudiants qui suivent un programme de cotutelle bénéficient d’une expérience de recherche internationale inestimable. La cotutelle est un atout exceptionnel pour les doctorants et pour la coopération scientifique entre les équipes de recherche des établissements partenaires, en augmentant notamment le nombre de publications scientifiques conjointes et l’obtention de financements non traditionnels.

Une cotutelle de thèse est le partage d’une responsabilité commune entre l’UQO et un établissement d’enseignement supérieur à l’international dans la formation et la supervision d’un doctorant. Cela nécessite la mise en place d’un programme conjoint de formation permettant à l’étudiant d’obtenir un diplôme de doctorat délivré par chaque établissement mentionnant leur collaboration.

L’étudiant en cotutelle de thèse est inscrit à temps complet à la fois à l’UQO et dans l’établissement à l’international pour toute la durée de son programme. Son programme personnalisé prévoit des activités de formation et de recherche dans l’un et l’autre des établissements; et acquitte les droits de scolarité dans l’établissement où il effectue sa période de résidence.

Le doctorant effectue ses travaux de recherche sous la responsabilité conjointe d’un directeur de thèse à l’UQO et d’un directeur de thèse dans l’établissement partenaire dans le cadre d’une collaboration déjà établie entre les deux professeurs. L’étudiant produira une seule thèse et effectuera une seule soutenance dans l’établissement de son choix.

Dès que l’étudiant est admis à un programme de doctorat à l’UQO ou dans un établissement d’enseignement à l’international, les démarches pour établir une convention de cotutelle de thèse peuvent commencer auprès du Décanat des études en remplissant ce formulaire de demande.

Lorsque la cotutelle est développée avec un établissement français, elle doit respecter les dispositions et modalités arrêtées dans la Convention-cadre sur les cotutelles de thèse entre les établissements d’enseignement supérieur français et québécois signée entre la Conférence des Présidents d'Université (CPU), la Conférence des Directeurs d'Écoles et de Formations d’Ingénieurs (CDEFI) et la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ).

 

Liens utiles : 

Guide pratique pour les étudiants internationaux 

Étudiants internationaux (entrants)

Étudiants internationaux (sortants)

 

 

À partir du moment où le responsable des cotutelles de thèse du Décanat des études est contacté et que la demande d'admission à l'UQO est envoyée, il faut prévoir un minimum de 6 mois avant la signature de la convention de cotutelle de thèse. Nous recommandons de prévoir 8 à 12 mois pour compléter le processus d'approbation et de mise en place. 

Il est important de garder en tête que la révision finale de la convention par toutes les instances impliquées et la signature du document par les signataires désignés peuvent prendre de 1 à 3 mois. La période estivale (mi-juin à la fin d'août) et la période des fêtes (mi-décembre à mi-janvier) peuvent également ralentir le processus. 

Les fraits de scolarités doivent être payés dans l'établissement où des activités de formation sont suivies par l'étudiant à un trimestre donné. Par exemple, dans le cas où un séminaire de formation offert par l'UQO est suivi par l'étudiant à l'automne 2023, les droits de scolarités devront être payés à l'UQO lors de ce trimestre. Comme des activités de formation doivent être suivies dans les deux établissements lors de séjours déterminés, une partie des frais de scolarité sera payée à l'UQO et une partie à l'établissement partenaire. Le calendrier précisant les modalités financières exactes pour l'ensemble de la cotutelle de thèse devra se retrouver dans la convention de cotutelle de thèse. 

Un étudiant en cotutelle de thèse devra, comme tout étudiant de l'UQO, payer des frais de scolarité lorsqu'il suit des activités de formation à l'établissement. Ces frais vont varier d'un étudiant à l'autre. Une simulation des frais de scolarité peut être faite pour avoir un aperçu du montant. 

Des bourses peuvent toutefois venir contribuer à diminuer les frais de scolarités dans certains cas. 

L'étudiant doit également prendre en compte les autres coûts associés à une cotutelle de thèse, tels que les assurances, le voyagement/transport, le logement, etc. 

Les formalités à satisfaire pour venir étudier au Québec varient d'un étudiant à l'autre. 

Veuillez consulter cette page web pour plus d'information lors d'une première demande. 

Dans le cas où vous renouvelez vos papiers d'immigration, veuillez plutôt consulter cette page web

Pour officialiser une cotutelle de thèse, un document appelé Convention de cotutelle de thèse doit être complété. On y retrouve le plan de formation conjoint entre les deux établissements, indiquant les séjours dans chacun des établissements et les activités de formation suivies. Dans celui-ci, il faudra également établir les modalités administraives, légales et financières en lien avec la cotutelle de thèse.

Il est possible de rédiger la thèse dans une autre langue que le français sous certaines conditions. Pour ce faire, une demande doit être transmise à la doyenne des études par le directeur de recherche et celle-ci doit être approuvée avant le début de la rédaction de la thèse. De plus, un résumé de la thèse en français doit absolument accompagner la thèse lors du dépôt.