Département d'informatique et d'ingénierie

Vous êtes ici

Jamal Adb-Ali, nouveau doctorat en sciences et technologies de l’information

 

Jamal Abd-Ali a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en sciences et technologies de l’information, le jeudi 11 mai 2017. La thèse de monsieur Abd-Ali se penche notamment sur la sécurité des réseaux informatique et s’intitule Spécification des exigences de contrôle d’accès en modèles de systèmes de décision.

 

La thèse de doctorat se résume comme suit : « La spécification des exigences de contrôle d’accès est une tâche laborieuse et complexe qui se base sur différents critères qui ne sont pas tous simples, d’où le risque élevé d’avoir des énoncés de spécifications de contrôle d’accès contradictoires et incomplets. En vue de rendre la spécification des exigences de contrôle d’accès plus simples et moins exposés aux erreurs, nous avons élaboré un langage permettant la spécification de ces exigences à un haut niveau d’abstraction et fournissant des moyens de vérification de propriétés et de détection d’erreur.

Notre approche se base sur l’identification des concepts de contrôle d’accès au niveau des buts de contrôle d’accès des entreprises. Notre représentation d’une spécification de contrôle d’accès dans une entreprise consiste en une structure de plusieurs concepts de contrôle d’accès qui sont couplés en modules dont chacun est capable d’émettre une décision de contrôle d’accès en réponse à toute demande d’accès. Cette modularité permet une meilleure séparation des problèmes et une réduction de la complexité des spécifications. Elle va caractériser le langage qu’on propose et lui donner son nom, à savoir, Modular Access Control Language (MACL).

De plus, nous définissons la sémantique formelle de MACL et ce pour fournir un cadre formel de vérification de propriétés des spécifications des exigences de contrôle d’accès écrites dans ce langage. Ce cadre formel fournira les moyens d’automatisation des tâches de vérification de propriétés et de détection d’erreurs. »

Les recherches de monsieur Abd-Ali ont été dirigées par les professeurs Karim El Guemhioui et Luigi Logrippo, du Département d’informatique et d’ingénierie à l’UQO.

 

Présidé par Mohand Said Allili, responsable des programmes de deuxième cycle en sciences et technologies de l’information à l’UQO, le jury d’évaluation était composé de Michal Iglewski, professeur au Département d’informatique et d’ingénierie à l’UQO, Jean-Pierre Corriveau, professeur en sciences informatiques à l’Université Carleton et Guy-Vincent Jourdan, professeur à l’École de science informatique et de génie électrique à l’Université d’Ottawa.

 

L’UQO félicite Jamal Abd-Ali.

Sur la photo, de gauche à droite :  Guy-Vincent Jourdan, professeur à l’Université d’Ottawa, Jean-Pierre Corriveau, professeur à l’Université Carleton, Luigi Logrippo, codirecteur de recherche et professeur à l’UQO, le diplômé au doctorat Jamal Abd-Ali, Karim El Guemhioui, directeur de recherche et professeur à l’UQO, Marc Landry, doyen des études, Mohand Said Allili, président du jury et professeur à l’UQO, ainsi que Michal Iglewski, professeur à l’UQO.