Département des sciences sociales

Vous êtes ici

L’UQO accueille un congrès d’économistes qui discuteront d’économie numérique

 

L’économie numérique a considérablement augmenté la place du savoir, des données de masse, de la propriété intellectuelle ou encore des processus d’innovation au sein des entreprises. Cette révolution a changé les dynamiques de marché de nombreux secteurs d’activité et suggère un regard renouvelé sur la performance future de l’économie québécoise.

 

L’Association des économistes québécois, en partenariat avec l’Université du Québec en Outaouais, a placé le congrès 2017 sous le thème : Technologies perturbatrices : des opportunités à saisir, des défis à relever.  Le congrès, qui en est à sa 42e édition, se déroule les 17 et 18 mai, dans la grande salle du pavillon Alexandre-Taché du campus Gatineau.

 

Environ 200 participants sont attendus de partout au Québec. Deux professeurs de l’UQO font partie des conférenciers : Hamed Motaghi, professeur adjoint au Département des sciences administratives, participe à l’atelier intitulée Concurrence internationale et course à l’innovation : les nouvelles conditions de la concurrence industrielle, tandis que Stéphane Gagnon, professeur agrégé au Département des sciences administratives, fera partie des conférenciers à l’atelier intitulé L’entrepreneur technologique : le défi de la commercialisation dans des cycles d’innovation.

 

Le président-directeur général de CBC/Radio-Canada, Hubert Lacroix, le directeur des contenus numériques à L’Actualité, Jean-Philippe Cipriani, et le président-directeur général d’Intel Canada, Denis Gaudreault, sont parmi les autres conférenciers de renom.

 

 

 

 

 

 

 

L’évènement comprend sept ateliers visant à faire le tour des défis et des opportunités de l’économie numérique :

  • L’économie à l’ère numérique : impact sur sa structure, son comportement et ses indicateurs.
  • Concurrence internationale et course à l’innovation : les nouvelles conditions de la concurrence industrielle.
  • Les mutations du travail : flexibilité et formation tout au long de la vie active.
  • Les promesses du transport intelligent et de la mobilité durable.
  • Les télécommunications, les médias et la culture : en première ligne face au numérique.
  • Arrimer croissance économique et environnement : le rôle des technologies propres dans la lutte aux changements climatiques.
  • L’entrepreneur technologique : le défi de la commercialisation dans des cycles d'innovation.

L'Association des économistes québécois est une association professionnelle à but non lucratif fondée en 1975 dans le but de répondre aux besoins et aux intérêts des économistes œuvrant dans divers secteurs d’activités au Québec : entreprise privée, secteur public, milieux syndicaux, associations, monde universitaire, etc. Elle est également ouverte à toute personne intéressée par les questions économiques quelle que soit sa formation.

 

L’Association a pour finalités le développement et la diffusion du savoir économique, l’éclairage des débats publics et la valorisation du rôle de l'économiste.

 

Programme détaillé du congrès

Site Web de l’Association des économistes québécois