Médias

Vous êtes ici

Le recteur de l’UQO participe à l’assemblée générale de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) à Marrakech

 

Pendant trois jours, du 10 au 12 mai 2017, le recteur de l’UQO, monsieur Denis Harrisson, a fait partie des 500 membres de l'Agence universitaire francophone (AUF), présidents de leur université, recteurs et autres représentants, qui se sont réunis à Marrakech, au Maroc, dans le cadre de l’assemblée générale de l’AUF afin de discuter des principales préoccupations de l’heure dans le monde universitaire à l’échelle internationale.

Le nouveau plan stratégique de l’AUF est construit autour de deux idées fortes : la solidarité active entre universités et l’ouverture au monde. Les universités membres partagent une langue, une culture et des valeurs communes.

Sans être menacés, il faut reconnaître la force de l’anglais, langue attractive qui s’impose en science et dans la culture avec comme corollaire l’affaiblissement de la pratique du français chez les jeunes. D’autres enjeux, et des plus importants, ont également été notifié, tels que le chômage des jeunes parmi les diplômés universitaires, la discrimination à l’égard des femmes, la contribution du numérique en enseignement et le virage que les universités assument à l’égard de l’entreprenariat.

Les universités francophones doivent montrer davantage d’agilité, s’ouvrir à la maîtrise des langues, se concentrer sur plusieurs formes d’apprentissages, y compris les compétences transversales des diplômés, de même qu’à l’acquisition d’une conscience sociale. Définitivement tourné vers l’avenir à long terme, le défi consiste à s’adapter à la société de 2030. Il faut reconnaître que le français comme langue internationale est encore très vivant, et la vitalité de l’Afrique francophone en est un exemple probant.

Le recteur de l'UQO, monsieur Denis Harrisson, à droite, en compagnie de monsieur Daniel MacMahon, recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières.


L'AUF est un important réseau international d’universités présentes sur tous les continents. L’Agence réunit une fois tous les quatre ans ses membres afin de décider de la stratégie pour les quatre années à venir et de renouveler son conseil d’administration. L’AUF rassemble plus de 800 institutions universitaires dans 111 pays qui ont en commun l’utilisation de la langue française.

Pour plus d’information sur les défis à venir pour les universités francophones, vous pouvez lire l’InfoWeb du recteur du 15 mai 2017.