Département des sciences naturelles

Vous êtes ici

Nos forêts chantées: Jérôme Dupras et les Cowboys Fringants lancent l’album

 

Jérôme Dupras, professeur au département des sciences naturelles à l’UQO et chercheur à l’Institut des Sciences de la Forêt tempérée (ISFORT) et bassiste pour les Cowboys Fringants, a l’habitude de lancer des albums, mais cette fois-ci, c’est différent.

 

Le vendredi 12 mai 2017, à Montréal, le ‘professeur-musicien’ et une série de gros noms de la musique québécoise lanceront l’album Nos forêts chantées, qui est le fruit d’une collaboration avec des élèves de 11 écoles à travers le Québec. Le professeur Dupras a voulu rejoindre les jeunes et leur parler de l’importance de l’environnement en utilisant la chanson.

Le projet créatif Nos forêts chantées, a été dévoilé pour la première fois à l’automne 2015. Le projet s’est échelonné sur plusieurs mois dans diverses régions du Québec, où les Cowboys Fringants ont rencontré des élèves.

Nos forêts chantées a permis de réaliser un album de chansons dont les textes ont été écrits par les élèves sous la direction artistique de l’auteur Jonathan Harnois (Je voudrais me déposer la tête), avant d’être mis en musique et interprétés par 11 artistes reconnus. Pour donner corps à cette œuvre collective, ce dernier a mené 35 ateliers créatifs auprès de 230 élèves dans 11 régions du Québec au cours de l’année scolaire, stimulant ainsi l’intérêt des jeunes pour la chanson francophone et leur créativité par l’écriture.

En Outaouais, c’est l’École secondaire de l’île à Gatineau qui a participé à cette aventure unique.

Le lancement de l’album se déroule en deux temps : il y a une partie protocolaire, à 14 h, au Parc Maisonneuve, avec la plantation d’un arbre, suivi d’un concert, à 20 h, au Métropolis. La vice-rectrice à l’enseignement et à la recherche à l’UQO, madame Sylvie de Grosbois et le professeur Christian Messier directeur scientifique de l'ISFORT participeront au lancement de l’album.

 

Des grands noms de la musique québécoise

 

Les Cowboys Fringants, Caracol, Dumas, Les Dales Hawerchuk, Loco Locass, David Marin, Safia Nolin, Richard Séguin, Chloé Sainte-Marie, Tire le coyote, Vincent Vallières, ont tous collaboré à cet album.

C’est par l’entremise de la Fondation des Cowboys Fringants, créée en 2006, que Jérôme Dupras a mené ce projet qui jumelle deux de ses grandes passions : l’environnement et la musique. L’UQO, l’ISFORT ainsi que le groupe ENvironnement JEUnesse sont aussi partenaires de Nos forêts chantées.

« Nous avons une fondation avec les Cowboys Fringants, et le slogan est La musique au service de l’environnement. Je suis président de cette fondation et mon mandat est de mettre en œuvre des projets de sensibilisation à l’environnement. La fondation fait beaucoup de travail au niveau scientifique et de la protection de la nature, avec notamment des activités de plantation d’arbres », explique Jérôme Dupras.

 « On a une situation privilégiée avec notre public. Nos textes sont étudiés dans les écoles et nous recevons plein de témoignages des élèves. On voulait se servir de la chanson pour sensibiliser les jeunes sur un thème qui nous est cher. »

 

    Photos gracieuseté de La Tribu et La Presse

    Photo 1 : La prochette de l'album Nos forêts chantées

    Photo 2 : Jérôme Dupras, professeur à l'UQO est bassiste pour les Cowboys Fringants, à droite, en compagnie de Jonathan Harnois, directeur artistique et auteur.


    Grâce aux revenus générés par la vente de cet album, des arbres seront plantés dans le cadre du projet 375 000 arbres (tous les détails sur le site web: 375000arbres.org).

    Voici la liste des écoles qui ont participé à Nos forêts chantées :

    • Chicoutimi : l’École secondaire de l’Odyssée Dominique-Racine
    • Québec : le Collège des Compagnons QUÉBEC
    • East Angus : la Polyvalente Louis Saint-Laurent
    • Montréal : l’École secondaire Chomedey-De-Maisonneuve
    • Gatineau : l’École secondaire de l’île
    • Val d’Or : Polyvalente Le Carrefour
    • Sept-Îles : École Jean-du-Nord
    • Le Collège de L’Assomption
    • L’École Vert-Pré d’Huberdeau
    • École secondaire Ozias-Leduc, Mont St-Hilaire,
    • L’Institution Kiuna Odanak (MRC Nicolet-Yamaska).

     

    Article du quotidien Le Droit

    Article de La Presse

    Article du Huffington Post