Intranet

Vous êtes ici

Une soixantaine de professeurs, chargés de cours et étudiants de l’UQO au congrès de l’ACFAS

 

L’Université du Québec en Outaouais sera bien représentée lors du 85e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), qui se déroule du 8 au 12 mai 2017, à l’Université McGill à Montréal.  Une soixantaine de professeurs, personnes chargées de cours et d'étudiants de l'UQO participent à l’édition de cette année, avec plus de 50 communications.

 

L’édition de cette année comprend plus de 2 800 communications orales et par affiches et 120 panels de discussion organisés dans 213 colloques scientifiques et Enjeux de la recherche; plus d’une centaine d’activités gratuites réparties entre les activités grand public Science-moi! et les sessions de communications libres; et plus d'une dizaine d'exposants.

 

 

Parmi les faits saillants, notons la présentation de la vice-rectrice à la recherche et à l'enseignement, Sylvie de Grosbois, intitulée Une troisième mission pour l’université dans le réseau de l’UQ : les services aux collectivités. 

 

Madame de Grosbois fera cette présentation avec les professeurs Jean-Marc Fontan et Michel Lizée de l'UQAM. Cette « troisième » mission est au cœur de la réflexion actuelle sur le rôle de l’université dans la société. Mentionnée dès 1972 par l’UNESCO (Edgar Faure et al., Apprendre à être, Paris, Fayard-UNESCO, 1972. xliii-345 p.), et en 1973 dans une étude commanditée par la CREPUQ et le Conseil des Université (Paul Bélanger et Gaétan Daoust, L’université dans une société éducative, Montréal, 1973, ix-358 p.), puis débattue notamment dans le cadre des rencontres du Sommet sur l’éducation tenues en 2013, cet enjeu de la contribution des établissements afin de maximiser les retombées économiques, sociales et culturelles pour le Québec a été abordé sous l’angle d’un meilleur arrimage des établissements d’enseignement supérieur avec leur milieu immédiat. Ce dialogue de l’université avec son milieu a été depuis le début et demeure l’un des fers de lance du réseau UQ, autant pour les constituantes régionales que celles situées en zone métropolitaine. Cet atelier permettra de présenter une analyse des modèles et retombées, tant institutionnelles que pour le milieu, de la mission développementale de l’Université. Nous appuierons le développement de cette réflexion sur l’expérience du réseau UQ en mettant l’emphase sur la longue histoire du service aux collectivités de l’UQAM.

Cette présentation se fera dans le cadre du colloque intitulé L'Université du Québec : bientôt 50 ans de contributions éducatives et scientifiques au développement social, économique et culturel du Québec.Cette « troisième » mission est au cœur de la réflexion actuelle sur le rôle de l’université dans la société. Mentionnée dès 1972 par l’UNESCO (Edgar Faure et al., Apprendre à être, Paris, Fayard-UNESCO, 1972. xliii-345 p.), et en 1973 dans une étude commanditée par la CREPUQ et le Conseil des Université (Paul Bélanger et Gaétan Daoust, L’université dans une société éducative, Montréal, 1973, ix-358 p.), puis débattue notamment dans le cadre des rencontres du Sommet sur l’éducation tenues en 2013, cet enjeu de la contribution des établissements afin de maximiser les retombées économiques, sociales et culturelles pour le Québec a été abordé sous l’angle d’un meilleur arrimage des établissements d’enseignement supérieur avec leur milieu immédiat. Ce dialogue de l’université avec son milieu a été depuis le début et demeure l’un des fers de lance du réseau UQ, autant pour les constituantes régionales que celles situées en zone métropolitaine. Cet atelier permettra de présenter une analyse des modèles et retombées, tant institutionnelles que pour le milieu, de la mission développementale de l’Université. Nous appuierons le développement de cette réflexion sur l’expérience du réseau UQ en mettant l’emphase sur la longue histoire du service aux collectivités de l’UQAM. Cette « troisième » mission est au cœur de la réflexion actuelle sur le rôle de l’université dans la société. Mentionnée dès 1972 par l’UNESCO (Edgar Faure et al., Apprendre à être, Paris, Fayard-UNESCO, 1972. xliii-345 p.), et en 1973 dans une étude commanditée par la CREPUQ et le Conseil des Université (Paul Bélanger et Gaétan Daoust, L’université dans une société éducative, Montréal, 1973, ix-358 p.), puis débattue notamment dans le cadre des rencontres du Sommet sur l’éducation tenues en 2013, cet enjeu de la contribution des établissements afin de maximiser les retombées économiques, sociales et culturelles pour le Québec a été abordé sous l’angle d’un meilleur arrimage des établissements d’enseignement supérieur avec leur milieu immédiat. Ce dialogue de l’université avec son milieu a été depuis le début et demeure l’un des fers de lance du réseau UQ, autant pour les constituantes régionales que celles situées en zone métropolitaine. Cet atelier permettra de présenter une analyse des modèles et retombées, tant institutionnelles que pour le milieu, de la mission développementale de l’Université. Nous appuierons le développement de cette réflexion sur l’expérience du réseau UQ en mettant l’emphase sur la longue histoire du service aux collectivités de l’UQAM.

 

De son côté, le professeur Mario Gauthier, du Département des sciences sociales, qui participera à un colloque sur l’urbanisme et le transport collectif dans les métropoles canadiennes. Sa présentation s’intitule Planifier des zones d’aménagement axées sur le transport en commun dans une région métropolitaine transfrontalière : regards sur la région métropolitaine d’Ottawa-Gatineau.

 

Le professeur Paul R. Carr, du Département des sciences de l’éducation, présentera de son côté la nouvelle Chaire UNESCO en Démocratie, citoyenneté mondiale et éducation transformatoire (DCMÉT) à l’UQO, dont il est le titulaire.

 

 

Du côté des sciences administratives, le professeur Félix Zogning, organise un colloque intitulé La gouvernance dans tous ses états, qui traitera des récents développements et des sujets émergents en matière de gouvernance.

 

Il ne s’agit ici que de quelques exemples de communications provenant de la soi 63 professeurs de l’UQO qui participent cette année au rendez-vous annuel de l'ACFAS.

 

Consultez la liste complète des communications

Site Web du congrès de l'ACFAS 2017