Diplômés

Vous êtes ici

Un second souffle pour RÉÉL-Radio!

L’année 2017 s'annonce riche en activités et événements pour RÉÉL-Radio (La Radio des Étudiants et Étudiantes libres de l'UQO), dont la communauté étudiante célèbre la relance! L'ADD s'est entretenue avec Philippe Boily, directeur général de la radio.

 

Philippe Boily répond, quant aux motifs de son investissement personnel à la radio, qu'après avoir passé plusieurs mandats à l'AGE-UQO, il a constaté des problèmes reliés au manque de communication claire et continue. Ainsi, il a considéré Réél-radio comme un prochain défi dans ce sens. « Considérant que les médias constituent le 4ieme pouvoir, dit-il, je trouvais que parfois les différentes instances de l'université avaient besoin d'une vision désintéressée, dénuée d'intérêts... » La première étape a été la remise sur place d'une structure administrative, c'est-à-dire procès-verbal, rencontre récurrentes et mise sur pied d'un état de la situation et du matériel. Ensuite, il a été question de faire autoriser leurs budgets par le Conseil central de l'AGE-UQO, remplacer le matériel-clé et faire du recrutement pour du contenu. « Finalement, explique-t-il, la mise sur pied des structures de communication électronique était la clé (permettre à la radio d'être diffusé en direct sur internet en tout temps, avoir une site internet et adresse courriel fonctionnel et avoir un système d'archivage et gestion de l 'information)... Et puis c'était d'accompagner les créateurs de contenu dans leurs démarches et lancer la machine promotionnelle. »

 

Ensuite, Mr Boily s'est exprimé sur le rôle actif que peuvent jouer les diplômés et diplômées dans la vie étudiante, par le biais privilégié de la radio. Selon lui, pour plusieurs qui viennent à l'université et qui s'y impliquent,  la croissance personnelle est importante, ainsi que le fait de développer un réseau qui leur permettra de s'épanouir au niveau de leur carrière et leur vie en général. « Il reste un certain sentiment d'appartenance après la diplomation... et je crois sincèrement qu'un espace de diffusion comme RÉÉL-radio est le parfait endroit pour que les diplômé(e)s puissent venir parler de leur vie professionnelle après l'université. C'est une excellente façon de garder un point d'attache avec notre institution! Nous pourrions participer à l'organisation de tables rondes avec des diplômés et l'ADD, faire des entrevues pour permettre au plus grand nombre d'étudiant(e)s possible de se renseigner sur les étapes importantes après l'université... Au fond, ce serait rendre service aux étudiant(e)s et pas mal trippant de revoir les anciens étudiant(e)s ici, comme un retour aux sources! », lance-t-il en riant.

 

Pour mener à terme le caractère dynamique que Mr Boily veut insuffler à la radio, il rappelle les priorités pour l'avenir: 1) mettre les bases solides à la production de contenu; 2) analyser les facteurs de réussite et d'échec du passé et 3) proposer une solution qui aidera à assurer la pérennité et la réussite de l'organisme à long-terme, afin que la voix et le contenu étudiant deviennent des facteurs influents de contribution à la collectivité! 

 

Ainsi, une nouvelle édition du journal étudiant Réel-info paraissait le 12 avril dernier, dans laquelle nous pouvons lire leur plaidoyer pour un média étudiant indépendant en 2017. Pour vous renseigner sur les objectifs médiatiques et la mission générale que s'est donnée la nouvelle équipe dynamique de RÉÉL-Radio, c'est par ici : http://reelradio.info/.

 

L'ADD souhaite en terminant une relanche fructueuse à la radio étudiante de l'UQO et travaillera certainement dans le sens d'une collaboration privilégiée avec celle-ci!