Bibliothèque

Le monde du traducteur

Puisque le monde est à l’ère de l’intégration des cultures et des langues, il devient plus difficile que jamais de veiller à la compréhension entre les divers interlocuteurs. De ce fait, la réalité de la profession de traducteur vise à faciliter la communication des idées et des informations, et ainsi, mettre le monde entier à la portée de chacun. 

Voici une liste regroupant diverses ressources que la bibliothèque du pavillon Alexandre-Taché vous propose en ce qui a trait au monde de la traduction.

 

« Parce que la traduction rejoint l’élan de la conquête amoureuse – dans la persévérance, la progression audacieuse, les résistances vaincues, la saisie des secrets et l’irruption de la formule décisive… Parce que le traducteur brise le silence qui sépare les langues et les peuples. En lui la fin de la parole redevient commencement. Il est à la fois un transmetteur et un régénérateur. »

Batista, C. (2014). Traducteur : auteur de l'ombre. Paris: Arléa.

 

« Un fait est devenu évident : la mondialisation s’accompagne d’un mouvement de traduction sans précédent dans l’histoire de l’humanité. C’est un phénomène capital qui ne fait que s’amplifier par le biais des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Contrairement à une idée reçue, les langues ne sont pas interchangeables, sinon une seule d’entre elles pourrait supplanter toutes les autres en tant que vecteur de communication intégral et universel. »

Nowicki, J., & Oustinoff, M. (2007). Traduction et mondialisation. Paris: CNRS Éditions.

 

Bibliographie sélective :

Antoine, F. (2001). Traduire pour un jeune public. Villeneuve-d'Ascq: Université Charles-de-Gaulle - Lille 3.

Batista, C. (2014). Traducteur : auteur de l'ombre. Paris: Arléa.

Bendana, L., & Melby, A. (2012). Almost everything you ever wanted to know about translation. Toronto: Multi-languages.

Bocquet, C. (2008). La traduction juridique : fondement et méthode. Bruxelles: De Boeck.

De Man, P., Humboldt, W., & Byg, B. (2003). Autour de la tâche du traducteur. Courbevoie, France: Théâtre typographique.

Delesse, C. (2012). Inscrire l'altérité : emprunts et néologismes en traduction. Paris: Presses Sorbonne Nouvelle.

Delisle, J., Fiola, M. A., Bastin, G. L., & Farid, G. (2013). La traduction raisonnée : manuel d'initiation à la traduction professionnelle de l'anglais vers le français (3e éd.). Ottawa: Les Presses de l'Université d'Ottawa.

Depraetere, I. (2011). Perspectives on translation quality. Berlin, Boston: De Gruyter Mouton.

Desmond, W. O. (2005). Paroles de traducteur : de la traduction comme activité jubilatoire. Louvain-La-Neuve: Peeters.

Eco, U. (2006). Dire presque la même chose : expériences de traduction. Paris: B. Grasset.

français-anglais, Boisseau, M., & Karsky, M.-N. (2010). Traduire la cohérence. Paris: Presses de la Sorbonne nouvelle.

Froeliger, N. (2013). Les noces de l'analogique et du numérique : de la traduction pragmatique. Paris: Les Belles Lettres.

Gansel, M. (2012). Traduire comme transhumer. Rennes: Calligrammes.

Gouadec, D. (2004). Faire traduire : guide à l'intention de ceux qui voudraient, devraient, doivent ou pensent devoir faire traduire mais ne savent comment s'y prendre. Paris: Maison du dictionnaire.

Gouadec, D. (2006). Traduction, terminologie, rédaction. Paris: Maison du dictionnaire.

Gouadec, D. (2009). Profession traducteur : alias ingénieur en communication multilingue (et) multimédia (2e éd.). Paris: La Maison du dictionnaire.

Guasco, P. (2013). La révision bilingue : principes et pratiques. Milano: EDUCatt.

Guidère, M. (2000). Publicité et traduction. Paris, Montréal: L'Harmattan

Gusdorf, F., & Manning, A. (2007). Hot off the press : traduire sans trahir. Paris: Ellipses.

L'Homme, M.-C. (2008). Initiation à la traductique (2e éd..). Montréal: Linguatech.

Lavaur, J.-M., & Serban, A. (2008). La traduction audiovisuelle : approche interdisciplinaire du sous-titrage. Bruxelles: De Boeck.

Le Blanc, C. (2009). Le complexe d'Hermès : regards philosophiques sur la traduction. Ottawa: Les Presses de l'Université d'Ottawa.

Linguatech, & Lavallée, F. (2005). Le traducteur averti : pour des traductions idiomatiques. Montréal: Linguatech.

Mariaule, M., & Wecksteen, C. (2011). Le double en traduction ou L'(impossible?) entre-deux. Arras: Artois presses université.

Matis, N. (2010). Comment gérer vos projets de traduction. Liège, Belgique: Edipro.

Meschonnic, H. (2007). Éthique et politique du traduire. Lagrasse: Verdier.

Muller, E., & Schmidt, B. (2007). Traduction anglaise, maîtriser l'outil Internet. Paris: Presses universitaires de France.

Nord, C. (2008). La traduction, une activité ciblée : introduction aux approches fonctionnalistes. Arras: Artois Presses Université.

Oustinoff, M. (2012). La traduction (4e éd.). Paris: Presses universitaires de France.

Quivy, M. (2010). Traduire : entrainement à la traduction et à la traductologie. Paris: Ellipses.

Ricœur, P. (2004). Sur la traduction. Paris: Bayard.

Robert, I. S., & Brunette, L. (2012). La révision en traduction : les procédures de révision et leur impact sur le produit et le processus de révision. Universiteit Antwerpen, Faculteit Letteren en Wijsbegeerte, Antwerpen. 

Nowicki, J., & Oustinoff, M. (2007). Traduction et mondialisation. Paris: CNRS Éditions.

Tran-Gervat, Y.-M. (2012). Traduire l'humour. Paris: CORHUM.

Wecksteen, C., Mariaule, M., & Lefebvre-Scodeller, C. (2015). La traduction anglais-français : manuel de traductologie pratique. Louvain-la-Neuve: De Boeck.

Voir les anciennes expositions de la bibliothèque