Intranet

Vous êtes ici

Campagne 2016 : la Fondation de l’UQO et Centraide visent encore plus haut

 

Tout comme l’an dernier, la Fondation de l’UQO s’unit à la campagne Centraide Outaouais et Centraide Laurentides 2016, mais cette fois-ci avec un objectif encore plus ambitieux.

 

L’an dernier, rappelons que la campagne 2015 a surpassé son objectif de 17 000 $ pour atteindre 20 362 $. Cette année, les organisateurs visent 25 000 $ et un taux de participation de 25 %.

« Il y a deux sens à un objectif. Oui, c’est de donner 25 000 $. Et en même temps, c’est aussi de s’assurer qu’il y ait beaucoup plus de contributeurs. Là-dessus, nous avons un effort à faire à l’université », a expliqué le professeur Martin Robitaille, du Comité directeur de la campagne de financement interne lors du lancement officiel de la campagne Fondation de l’UQO-Centraide2016.

Cette année, le lancement s’est fait lors d’une pause-café au campus de Saint-Jérôme, le lundi 17 octobre, et de pauses-café aux pavillons Alexandre-Taché et Lucien-Brault, le mardi 18 octobre, au campus Gatineau.

Présente au lancement de la campagne de l’UQO au pavillon Alexandre-Taché, la directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage, a souligné que l’Outaouais est une région de contraste, où il y a prospérité, mais où l’on retrouve aussi des poches de pauvreté.  « Centraide est comme un filet social qui fait en sorte qu’on n’échappera pas personne dans leurs difficultés. Ça prend tout un réseau d’organismes pour venir en aide aux gens. »

L’ex-chef d’antenne du Téléjournal de Radio-Canada, Michel Picard, qui est porte-parole de la campagne 2016, a pour sa part rappelé que le taux de décrochage scolaire dans la région de l’Outaouais atteint 24 %, l’un des plus hauts au Québec. Les contributions à Centraide vont entre autres aux clubs de devoir, à l’aide aux aînés, aux banques alimentaires et à plusieurs organismes qui viennent en aide aux plus démunis.

Le recteur de l’UQO, Denis Harrisson, a rappelé l’importance de contribuer. « Donner, recevoir et reprendre, c’est le cycle du don. Ça des répercussions sur le développement de la société avec Centraide et le développement l’Université avec notre Fondation. »

 

Le directeur général de la Fondation UQO, Jacques Giroux, a souligné qu’au cours de la dernière, la Fondation a accordé 240 000 $ en bourses à des étudiants pour la persévérance scolaire et leur excellence académique.

Étudiante en sciences comptables, Lynda Ait Ali, est parmi les récipiendaires d’une bourse de la Fondation UQO. « Je suis récipiendaire de deux bourses de l’UQO. Je tiens aujourd’hui à témoigner que ces bourses remises contribuent grandement à diminuer notre stress en diminuant nos soucis financiers, ce qui nous permet de mieux nous concentrer sur nos études. »

Les employés de l’UQO recevront un premier courriel, le 19 octobre, leur expliquant les détails de la campagne et les représentants de la campagne Fondation de l’UQO-Centraide dans les divers départements et services distribueront des formulaires.

La campagne prend fin le vendredi 11 novembre et le dévoilement des résultats est prévu le vendredi 25 novembre.  Les gens peuvent donner soit par l’entremise d’une déduction à la paie, soit par chèque ou argent comptant, ou encore par prélèvement bancaire ou carte de crédit.  Une portion des dons peuvent être partagés entre la Fondation de l’UQO et Centraide. Un reçu pour fins d’impôt sera émis.

Bonne campagne !

 

Pour donner

Pour visionner les vidéos de Centraide