Département d'études langagières

Maîtrise en études langagières

Traduction, rédaction et tutti quanti...

Cette maîtrise s’adresse aux candidats qui souhaitent entreprendre une formation à la recherche en études langagières (traduction, rédaction, révision, linguistique, etc.) tout en approfondissant leurs connaissances des méthodes et technologies employées dans le domaine langagier professionnel.

Les trois profils proposés accordent une attention particulière à l’interaction entre les disciplines langagières et la technologie afin de former des professionnels et des chercheurs maîtrisant des compétences langagières ainsi que des habiletés technologiques.

Au terme de leurs études, les étudiants auront cumulé les savoirs fondamentaux et spécialisés nécessaires pour contribuer au développement des études et pratiques langagières.

Guide des étudesDescription du programmeDemande d'admission

 

Domaines de recherche et de spécialisation

  • Traduction générale 
  • Traduction littéraire
  • Traduction spécialisée
  • Traduction web
  • Rédaction générale
  • Rédaction scientifique
  • Rédaction administrative et commerciale
  • Rédaction web
  • Adaptation et localisation
  • Linguistique

  • Pédagogie des professions langagières

  • Postédition et révision
  • 
Rédactologie
  • Technologies langagières
  • Terminologie

  • Traductologie
  • Sous-titrage de documents audiovisuels
  • Surtitrage pour les arts de la scène

 

PROFILS OFFERTS

Ce profil est conçu pour les candidats qui désirent une formation axée sur le développement d’habiletés de recherche et de communication scientifique. Ils approfondiront, entre autres, leurs connaissances des courants de recherche, des modèles théoriques et des méthodes de recherche propres aux études langagières. Ils deviendront ainsi des chercheurs pourvus des bases méthodologiques, épistémologiques et théoriques nécessaires à la poursuite d’études doctorales ou de recherches dans le secteur langagier.

Ce profil s’adresse aux étudiants qui aspirent à réaliser une production langagière (traduction, rédaction, révision, adaptation, localisation, banque terminologique, etc.) ainsi qu’à rédiger un essai critique analysant un ou plusieurs éléments reliés aux défis du projet. Au terme de leur formation, ils deviendront des langagiers professionnels dotés d’instruments de recherche et de compétences pratiques. Ils seront également capables de réfléchir sur les objets particuliers aux études langagières et d’analyser leur propre pratique langagière afin de mettre à profit leurs compétences en milieu professionnel.

Ce profil est destiné aux candidats déjà dotés d’un baccalauréat ou d’une expérience de travail dans un domaine langagier et qui souhaitent obtenir un complément de formation en études langagières. Ils réaliseront une production langagière d’envergure (traduction, rédaction, révision, terminologie, localisation, etc.) et rédigeront un rapport d’activités présentant une synthèse de leurs apprentissages. Ainsi au terme de leurs études, ils pourront mettre à contribution leurs connaissances disciplinaires dans le secteur des activités langagières professionnelles.

Tout sur ce programme

  • Notre maîtrise sur mesure propose trois profils qui tiennent compte des intérêts des étudiants et qui sont adaptés au marché langagier d’aujourd’hui : le profil recherche, le profil projet langagier avec essai et le profil travail dirigé professionnel.
  • Notre programme interdisciplinaire forme de nouveaux chercheurs et des langagiers polyvalents répondant aux besoins du marché langagier d'aujourd'hui.
  • Nos professeurs sont reconnus pour leur expertise dans de nombreux champs des études langagières (adaptation et localisation, pédagogie des professions langagières, postédition, rédactologie, technologies langagières, terminologie, traduction littéraire, traductologie, etc.).
  •  La maîtrise en études langagières permet d’allier recherche et pratique professionnelle en offrant un cheminement personnalisé dans un éventail de disciplines langagières (traduction, rédaction, terminologie, adaptation, révision, technologies langagières, etc.).
Les trois profils de la maîtrise en études langagières comprennent chacun 45 crédits, soit 9 crédits de cours obligatoires, 6 crédits de cours optionnels et 30 crédits d’activités de recherche.

 

Cours obligatoires

Méthodologie de la recherche en études langagières
Théories et principes des études langagières
Courants et réflexions critiques en études langagières

 

Cours optionnels (2 parmi les cours suivants)

Atelier d’études langagières
Langues de spécialité
Séminaire de recherche en études langagières
Sujets spéciaux (études langagières)
Technologies langagières
Textes, hypertextes et hypermédias

 

Activités de recherches

Profil recherche
Projet de mémoire
Mémoire

Profil projet langagier avec essai
Projet – profil «Projet langagier avec essai»
Projet langagier avec essai

Profil travail dirigé professionnel
Projet – profil «Travail dirigé professionnel»
Travail dirigé professionnel
Rapport d’activités

Plusieurs professeurs sont habilités à la direction et à la codirection de mémoire dans le cadre de la maîtrise en études langagières. Pour connaître les domaines de spécialisation d’un professeur, cliquez sur son nom.

 

Département d'études langagières

Direction

 

Louise Brunette
Natalia Dankova
Georges Farid
Marie-Josée Goulet

Bernadette Kassi
Michèle Laliberté
Iulia Mihalache
Madeleine Stratford

 

Affiliation externe

Codirection

Éric Poirier

Annie Duplessis - Le web municipal québécois : évaluation de l’accessibilité de l’information textuelle

Une étude du CEFRIO publiée en 2010 fait état des neuf villes du Québec dont les pratiques sont les meilleures en matière de web municipal. Les « meilleures pratiques » signifient que des informations et des fonctionnalités spécifiques sont présentes sur les sites web municipaux. Cependant, le fait qu’une information soit présente sur un site web rend-il cette information forcément accessible? Dans un contexte où 53 % de la population québécoise âgée de 16 à 65 ans n’a pas les compétences en littératie nécessaires pour fonctionner normalement, cette information est-elle facilement trouvable? Une fois trouvée, cette information a-t-elle la capacité d’être facilement lue et facilement comprise? L’objectif de cette recherche est de mesurer l’accessibilité de l’information textuelle sur les sites web municipaux québécois à l’aide d’une grille d’évaluation originale conçue à partir de critères reconnus par de nombreux experts en rédaction et en rédaction web.

Projet sous la direction de madame Marie-Josée Goulet, Ph. D., professeure au Département d’études langagières 

 

André Senécal - La naturalisation et l’exotisation dans la traduction du reportage littéraire Their Blood Is Strong de John Steinbeck

Sous le titre de La naturalisation et l’exotisation dans la traduction du reportage littéraire Their Blood Is Strong de John Steinbeck, André Senécal propose de concilier deux procédés de traduction opposés pour la traduction d’un reportage littéraire peu connu de l’écrivain américain John Steinbeck, prix Nobel de littérature. Sur fond de théorie interprétative de l’École de Paris, le projet de recherche vise à traiter des procédés de traduction mentionnés, du principe de négociation et de l’importance de l’américanité pour la traduction d’une œuvre culturellement marquée. La traduction obtenue sera ensuite comparée à deux traductions antérieures du reportage. Il sera alors intéressant de relever dans quelle mesure ces dernières mettent en relief ou non les procédés et principes mentionnés pour le bénéfice des lecteurs, sans oblitérer la culture d’origine de l’auteur. Le choix de ce projet de recherche par monsieur Senécal découle en grande partie de sa connaissance approfondie de l’œuvre de John Steinbeck et d’une grande admiration pour cet écrivain malgré tout méconnu, quoi qu’on en pense.

Projet sous la direction de madame Michèle Laliberté, Ph. D., trad. a., professeure au Département d’études langagières

 

Aryane Belter Perrier - L’importance de la traduction professionnelle dans le développement du sport au Québec : La francisation de la terminologie du cheerleading

Cette recherche souhaite proposer une terminologie francophone pour le domaine du cheerleading par l’entremise de la traduction d’un document de formation pour les entraîneurs afin d’aider à franciser le domaine. Pour ce faire, Aryane Belter Perrier aura recours à des glossaires américains, québécois et européens afin d'être en mesure de recommander des termes francophones. L’objectif de cette recherche est de démontrer l’importance de la traduction professionnelle dans le développement du sport au Québec.

Projet sous la direction de madame Michèle Laliberté, Ph. D., trad. a., professeure au Département d’études langagières

 

Chanelle Bégin - La conscience de la dimension culturelle chez l’apprenant dans l’apprentissage du français langue seconde chez les fonctionnaires fédéraux

Cette recherche s’intéresse à la conscience de la dimension culturelle dans l’apprentissage du français langue seconde chez les fonctionnaires fédéraux qui suivent des cours de français dans le cadre de leur emploi. La collecte des données sera effectuée au moyen d’entrevues semi-dirigées et de questionnaires.

Projet sous la direction de madame Natalia Dankova, Ph. D., professeure au Département d’études langagières

 

Christine Fournier - De la rédaction professionnelle à la méthodologie de la traduction : Observations des pratiques Web en rédaction et en traduction

La recherche envisagée examinera comment la pratique de la traduction réagit aux changements entraînés par le Web et amorcera une réflexion sur la compétence traductionnelle à l’ère des cybertextes. Plus précisément, la diffusion d’un questionnaire adressé aux traducteurs québécois servira à recueillir des données éclairantes sur la question suivante : Existe-il une adéquation entre les recommandations en écriture web issues de la rédactologie et la pratique des traducteurs? Pour la survie de la traduction en tant que lieu d’échanges entre cultures, pour éviter de cristalliser la profession en faisant l’impasse sur l’évolution des moyens de communication et pour offrir un service à la hauteur des exigences du marché, il est crucial d’arrêter notre regard sur les pratiques et d’adapter celles-ci aux réalités textuelles et linguistiques actuelles.

Projet sous la direction de madame Louise Brunette, Ph. D., professeure au Département d'études langagières

 

Jessica Fournier - De Seinfeld à How I Met Your Mother en passant par Friends : les effets de la réduction textuelle sur l’équivalence et la qualité des sous-titres interlinguistiques des sitcoms

Cette étude de cas qui consiste en l’analyse comparative détaillée des aspects linguistiques et techniques des sous-titres interlinguistiques français de cinq épisodes de chacune des trois sitcoms choisies, soit SeinfeldFriends et How I Met Your Mother, afin de déterminer les répercussions de la réduction textuelle due aux contraintes spatio-temporelles sur l’équivalence et la qualité du sous-titrage.

Projet sous la direction de madame Michèle Laliberté, Ph. D., trad. a., professeure au Département d’études langagières    

 

Mélanie Rivet - Traduction de Boysgirls de Katie Farris : De l’influence du mentorat

Quel est l’impact de l’autre sur la production en traduction littéraire? Par un processus de recherche-création avec double mentorat (universitaire et professionnel), Mélanie Rivet s’applique à produire une traduction selon la voie herméneutique du recueil de nouvelles Boysgirls de Katie Farris, (Marick Press, 2011). À l’aide des variantes textuelles, elle observe ensuite vers quels types d’équivalences le mentorat l’a guidée, de quelle façon ce mentorat (direct et indirect) se manifeste sur le produit, mais aussi sur le processus. Le projet est donc lié à une réflexion plus globale sur l’acceptation de la présence de l’autre, du mentor, dans l'écriture, dans la traduction, et à une volonté de catégoriser le type de manifestations que ce mentorat produit. L’idée est donc de lever le possible omerta qui règne sur cette présence de l’autre dans le texte, et d'avancer dans la traduction littéraire en toute lucidité.

Projet sous la direction de madame Madeleine Stratford, Ph. D., professeure au Département d'études langagières, présidente de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada

 

Myriam Legault-Beauregard​ - Traduction du recueil Pilgrim’s Flower de Rachael Boast

Ce projet langagier consiste à traduire en français le recueil Pilgrim’s Flower de la poète britannique Rachael Boast. Cette étape est déjà bien entamée puisque Myriam Legault-Beauregard a eu la chance de s’y consacrer pendant trois semaines lors d’une résidence de traduction littéraire à Banff en 2015. Dans son essai, elle s'intéresse aux défis de traduction que pose le recueil et aux solutions retenues pour les surmonter. 

Projet sous la direction de madame Madeleine Stratford, Ph. D., professeure au Département d'études langagières, présidente de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada

 

Yves St-Pierre - Attâr ou à raison : adaptation d’une allégorie persane du 12e siècle en contes et en chansons pour une société moderne pluriculturelle

Comment faire passer au monde moderne et faire aimer aux gens d’ici une histoire d’ailleurs et d’une lointaine époque? Plus que traduire la langue, il faut parfois traduire les images, adapter les métaphores et les références culturelles. Ce projet se situe au confluent de la recherche et de la démarche artistique. Yves St-Pierre étudiera, en plus de l’oeuvre à adapter, les structures particulières au conte et à la chanson ainsi que les enjeux d’une telle adaptation de l’ancien au moderne, de l’écrit à l’oral, de l’Orient à l’Occident. De plus, il posera une réflexion sur sa démarche, ce qui, il l’espère, sera d’une utilité pour d’autres artistes et pour les chercheurs qui étudient le processus d’adaptation.

Projet sous la direction de madame Michèle Laliberté, Ph. D., trad. a., professeure au Département d’études langagières    

Tout sur ce domaine

  • Chargé de cours à l’université*
  • Correcteur d’épreuves
  • Enseignant au collégial*
  • Gestionnaire de projet
  • Professionnel de recherche*
  • Rédacteur professionnel
  • Réviseur
  • Terminologue
  • Traducteur général, littéraire ou spécialisé

* Maîtrise obligatoire

  • Agences de publicité
  • Cabinets privés de services langagiers
  • Établissements d’enseignement collégial et universitaire
  • Gouvernements fédéral, provincial et municipal
  • Maisons d’édition
  • Médias
  • Organismes à but non lucratif
  • Services linguistiques d’une entreprise privée
  • Travail autonome